Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > La tique du chien : symptômes et risques. Comment l’enlever ?

La tique du chien : symptômes et risques. Comment l’enlever ?

La tique du chien : symptômes et risques. Comment l’enlever ?

La tique est un véritable parasite dangereux pour le chien comme pour l’homme. Elle se fixe à son hôte lors des promenades et s’installe dans ses poils jusqu’à trouver un endroit agréable où mordre pour se nourrir de sang. Si nombre d’entre elles sont inoffensives, beaucoup transmettent des maladies graves par leur salive. Découvrez les risques que présentent ces acariens, les symptômes à surveiller et nos conseils pour les enlever sans risque pour votre toutou.

Les tiques, des parasites sous-estimés

Les tiques sont de petits acariens qui se déclinent en une quarantaine d’espèces sur le territoire français, dont une dizaine sont véritablement des parasites pour les hommes et les animaux. Celle que l’on appelle communément la tique du chien est la Rhipicephalus sanguineus. Elle vit dans les bois, les bosquets et les hautes herbes, attendant le passage d’un hôte pour s’y agripper et s’y développer, s’y nourrir et pondre ses œufs.

Les tiques ne sautent pas, mais elles patientent dans les hautes herbes que les chiens passent à leur hauteur pour s’accrocher à leur poil. Elles remontent ensuite le long de leur corps jusqu’à trouver un endroit agréable pour les piquer et se nourrir de leur sang pendant 5 à 7 jours en moyenne jusqu’à être gorgées de liquide. C’est du printemps à l’automne qu’elles sont les plus actives.

Certaines tiques sont inoffensives, mais d’autres peuvent contaminer le chien par leur salive et le rendre malade. En général, pour transmettre la maladie, la tique doit rester accrochée au chien pendant plusieurs heures. En conséquence, si vous veillez à bien vérifier le pelage de votre animal après vos sorties dans les milieux dangereux, il a peu de risques d’être contaminé.

Quels risques les tiques représentent-elles pour le chien ?

Les tiques sont de petits parasites dangereux, car elles peuvent véhiculer des maladies graves, voire mortelles. Lorsque les tiques ne sont pas elles-mêmes infestées, elles doivent être en grand nombre pour véritablement présenter un danger pour l’animal et provoquer dans ce cas de l’anémie qui peut fragiliser le système immunitaire du toutou et le fatiguer.

S’il est important de retirer rapidement une tique, c’est en raison des maladies graves qu’elle peut transmettre à votre petit compagnon :

  • La piroplasmose : cette maladie transmise par la morsure de la tique s’attaque aux globules rouges du chien dans les jours qui suivent la blessure. La piroplasmose provoque une anémie, des troubles rénaux, cérébraux et hépatiques. L’animal est fatigué, abattu et a des urines de couleur foncée. Il est important de le soigner au plus tôt pour éviter les complications graves.
  • L’anaplasmose : cette maladie entraine des saignements anormaux. Le chien est fatigué et il maigrit. Il est possible de soigner l’animal, mais il est important de consulter très rapidement, sans quoi il peut perdre la vie.
  • Les ehrlichioses : ce sont des agents infectieux que la tique brune transmet lors des morsures. Malheureusement, la maladie est très difficile à déceler et les symptômes ne se manifestent que lorsque le stade est très avancé. L’animal maigrit, il présente une jaunisse et des douleurs articulaires et osseuses. Dans ce cas, le chien devra être soigné pendant de longs mois pour espérer une guérison.
  • La maladie de Lyme : cette maladie se transmet généralement 48 heures après la morsure. Les symptômes n’apparaissent souvent qu’au bout de plusieurs mois. Le chien est fatigué, fiévreux, ses articulations et ses muscles sont douloureux, enflés. Il peut avoir du mal à se déplacer. Au fil de l’évolution de la maladie de Lyme, on constate des atteintes cardiaques, cutanées et du système nerveux. Il est important de mettre en place un traitement au plus tôt pour soulager les douleurs et éviter des complications graves, voire mortelles.

Quels sont les symptômes à surveiller ?

Si vous avez retiré une tique du pelage de votre chien et pour savoir si celle-ci l’a contaminé, il est conseillé de surveiller les symptômes suivants :

  • Votre chien est très fatigué, abattu.
  • Il ne cherche plus à courir, à jouer, à se promener, ni à se dépenser.
  • Il perd l’appétit et du poids.
  • Il est fiévreux.
  • Il vomit.

Il est à noter que ces symptômes peuvent se manifester au bout de quelques jours, quelques mois ou quelques années selon la maladie que le chien aura contractée. Lorsque vous avez retiré une tique, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Si la zone de la morsure est rouge et/ou enflée dans les jours qui suivent, consultez le praticien sans attendre.

Comment enlever une tique et comment prévenir leur morsure ?

Lorsque vous remarquez la présence d’une tique sur la peau de votre chien, il est important de la retirer immédiatement. En effet, les tiques se gorgent du sang du chien et diffusent en même temps leur salive dans son organisme, ce qui peut transmettre des maladies. La contamination se fait rarement en moins de 24 à 48 heures, raison pour laquelle il faut être rapide.

Toutefois, il ne faut pas retirer une tique n’importe comment, et surtout pas avec une pince à épiler. En effet, cela ne serait que plus dangereux pour le chien, car les crochets venimeux de la tique resteraient plantés dans sa peau. La seule solution efficace est le tire-tique.

Soyez attentif et surtout vigilant, car la tique change d’aspect très rapidement. Au tout début, elles sont grosses comme une tête d’épingle et de couleur noire ou blanche. En se gorgeant de sang, leur corps enfle jusqu’à atteindre 8 mm et prend une couleur grisâtre ou blanchâtre.

Retirer une tique au tire-tique

Pour bien retirer une tique, glissez le tire-tique de manière à placer le parasite entre les deux crochets. Ne tirez pas tout droit, mais effectuez un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre pour bien décrocher l’animal tout entier. Tirez vers vous tout doucement en faisant ce mouvement.

Il est ensuite important de se débarrasser de la tique. Jetez-la dans un petit récipient dans lequel vous aurez placé un fond d’alcool. Soyez vigilant afin d’éviter qu’elle ne repique votre chien ou vous-même.

Enfin, désinfectez bien la zone de la morsure avec un antiseptique. Surveillez celle-ci dans les jours qui suivent et consultez au moindre symptôme douteux.

Si l’invasion de tiques est importante, vous pouvez vous aider d’un répulsif ou d’un produit traitant. Demandez conseil à votre vétérinaire qui vous prescrira un produit capable de tuer les parasites en l’espace de 24 heures, facilitant leur élimination.

Prévenir les morsures de tiques

Pour éviter que les tiques mordent votre chien, veillez à lui appliquer un antiparasitaire régulièrement. Les pipettes sont pratiques, car elles préviennent les attaques de puces et de tiques. Il suffit d’appliquer le produit dans le cou du chien, entre ses omoplates. Celui-ci se diffuse tout seul dans le pelage. Attention toutefois à choisir un produit adapté au poids de votre animal. Il est préférable de l’acheter chez votre vétérinaire. Ces produits doivent être administrés toutes les 4 semaines pour bien protéger votre chien.

Toutefois, cela ne vous empêche pas de surveiller son pelage après vos promenades, afin de vous assurer qu’aucun parasite n’y a élu domicile malgré tout.

Enfin, sachez qu’il existe des vaccins contre la maladie de Lyme et la piroplasmose. Si votre animal vit dans une zone à risque, il peut être recommandé de les lui faire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : s6GaXS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers