Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > Cancer de la rate chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Cancer de la rate chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Cancer de la rate chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Le cancer de la rate est une maladie répandue chez le chien. Agressive et souvent diagnostiquée tardivement, la tumeur splénique entraîne une souffrance importante chez l’animal et nécessite des soins rapides. Découvrez les caractéristiques de la pathologie, les symptômes à observer, les traitements à envisager et les éventuels modes de prévention.

Comment se caractérise le cancer de la rate chez le chien ?

La rate est un organe qui joue un rôle dans le bon fonctionnement de l’organisme du chien, notamment en renforçant son immunité, en assurant le renouvellement des cellules sanguines, en régulant le métabolisme lipidique et en stockant jusqu’à 20 % du volume sanguin sous forme de globules rouges et de plaquettes. Malgré ses nombreuses missions, elle n’est pas indispensable à la vie du chien qui peut, le cas échéant, s’en dispenser. Une bonne nouvelle, sachant que cette maladie représente 7 % des cancers canins.

On distingue plusieurs types de tumeurs sur cet organe, dites tumeurs spléniques. La moitié sont bénignes, mais faute de soins, elles peuvent s’avérer mortelles, en provoquant une hémorragie interne par éclatement de l’organe. Il est donc indispensable d’opérer systématiquement l’animal.

  • L’hémangiosarcome est la forme la plus courante, mais elle est généralement décelée trop tardivement. En effet, cette atteinte des vaisseaux sanguins spléniques a tendance à se répandre de manière rapide et agressive dans l’organisme pour toucher d’autres organes.
  • Le fibrosarcome prend son origine dans les vaisseaux sanguins, les muscles, les cartilages et autres tissus de soutien du corps.
  • Le lymphome est une forme de tumeur qui est issue de la lymphe.
  • Le léiomyosarcome provient quant à lui des tissus musculaires.

Si aucune cause précise de la maladie n’est encore connue à ce jour, on note que la plupart des chiens touchés sont des adultes âgés de 6 à 10 ans. En outre, certaines races sont plus concernées que d’autres et semblent prédisposées pour des raisons génétiques. C’est le cas du Berger allemand, du Golden retriever, du Caniche ou encore du Labrador.

Quels sont les symptômes du cancer de la rate chez le chien ?

La plupart des symptômes d’une tumeur splénique se manifestent tardivement, ce qui complique le diagnostic de la maladie. Néanmoins, l’animal atteint peut présenter ces signes cliniques :

  • Une splénomégalie, qui est un grossissement important de la rate. Elle s’accompagne souvent d’une distension abdominale si la cavité est victime de saignements.
  • Des douleurs abdominales qui sont constatables par le fait que l’animal ait tendance à étirer ses pattes antérieures au sol tout en relevant l’arrière-train, et ce, en peinant à respirer.
  • Des vomissements plus ou moins intenses.
  • Des diarrhées sanguinolentes.
  • Une grande fatigue.
  • Une anémie, avec une pâleur des muqueuses.
  • Une importante perte de poids et d’appétit.
  • Une hémorragie interne qui entraîne un état de choc dans le pire des cas.

Malheureusement, les symptômes sont souvent décelés trop tard pour espérer sauver l’animal et ils sont le signe d’un stade avancé. Il est donc important de consulter le vétérinaire au moindre doute et d’effectuer la visite de contrôle annuel qui peut permettre au praticien de constater la présence d’une tumeur par le toucher.

En cas de suspicion, le vétérinaire peut confirmer la présence d’une tumeur de la rate en effectuant une échographie de l’organe. Celle-ci permet en effet de constater l’état de la rate et la présence éventuelle de saignements abdominaux ou de métastases dans d’autres organes. La radiographie permet de déceler les cas de métastases pulmonaires. Enfin, un bilan sanguin permet d’affiner le diagnostic. Seule l’analyse de la tumeur après extraction ou par ponction permettra de la caractériser comme étant maligne ou bénigne.

Comment traiter le cancer de la rate ?

Le seul traitement connu à ce jour pour faire face à une tumeur splénique est la chirurgie, que celle-ci soit maligne ou bénigne. Il s’agit d’une opération qui consiste à retirer la totalité de l’organe, la splénectomie. Cette dernière n’impacte pas directement la survie de l’animal, puisqu’il peut vivre sans son organe. En revanche, si lors de l’opération, le vétérinaire constate la présence de métastases dans d’autres organes, il conseillera d’effectuer une chimiothérapie. Néanmoins, le pronostic vital est toujours engagé, raison pour laquelle il est essentiel d’agir au plus vite.

Il faut savoir que cette maladie n’est pas sans conséquence. Si la tumeur est bénigne et que l’animal a été opéré tôt, il se remet généralement bien. Si la tumeur est maligne, mais que l’opération est effectuée avant la formation des saignements abdominaux, l’animal peut vivre environ 3 mois, voire 6 à 7 mois en cas de chimiothérapie postopératoire. En revanche, si la maladie est décelée trop tard, le vétérinaire préconise généralement l’euthanasie rapide du chien pour lui épargner une grande souffrance. Il faut savoir que seuls 3 chiens sur 10 en moyenne survivent plus d’un an après une opération.

Est-il possible de prévenir le cancer de la rate chez le chien ?

À ce jour, il n’existe pas de mode de prévention du cancer de la rate chez le chien. En effet, en l’absence de connaissance des causes de la maladie, il n’est pas possible de la prévenir. En revanche, le vétérinaire préconise généralement une surveillance accrue des races dites à risque et un contrôle annuel par palpation lors d’une visite. Bien évidemment, en cas de doute, il est conseillé d’effectuer les examens complémentaires nécessaires puis les soins qui s’avèrent indispensables pour assurer la survie de l’animal.

En parallèle, il est recommandé de veiller à l’hygiène de vie de son chien en lui apportant une alimentation variée, équilibrée et de qualité, en lui permettant de se dépenser régulièrement et en veillent sur sa santé par la prévention antiparasitaire, la vaccination et la visite de contrôle annuelle.

 
 

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

23 commentaires

Écrit par Nath le 19/03/2020 à 06h32

Mon chien labrador croisé griffon de 12 ans,mon compagnon de vie,qui était en pleine forme jusqu'à samedi 14 mars soir, tout à coup il se lève reste figé, j'ai du le porter, il n'a pas mangé ni bu ne se lever plus, n'arrivez plus à se déplacer.

Dimanche direction vétérinaire d'urgence et la le diagnostic est tombé, tumeur de la rate certainement cancéreuse qui à éclaté son abdomen était rempli de sang, le foie était touché. C'était soit l'opérer avec un gros risque qu'il ne se réveille pas et il aurait souffert, soit l'euthanasie... il était dans un état de choc... J'ai décidé de le faire partir pendant que j'étais a ces côtés. Ca fait 3 jours et j'en suis malade c'est trop dure. Je pleure sans arrêt, il me manque atrocement !

Écrit par Josee le 18/04/2020 à 16h03

Ma petite Loulou une belle pommie blanche est décédée mercredi le 15 avril de métastases au foie suite à une cancer sarcome stromal de la rate très agressif. C'est un cancer incidieux. Elle était suivie en médecine interne à DMV Lachine pour un problème digestif et de foie lorsque le cancer a été diagnostiqué. Elle a subi une chirurgie. La chirurgie s'est bien passée et ma petite Loulou est redevenue en forme. Je croyais qu'elle était guérie. Elle a subi 5 traitements de chimio. Malheureusement, après le 3e traitement la situation a commencé à ce dégrader. Les métastases au foie sont apparues.

Malgré des examens au véto et analyses sanguines à chaque année on a pas trouvé son problème. Par contre, je suggère aux propriétaires d'animaux de compagnie que lorsque un résultat d'analyse sanguine démontre une anémie sévère il faut rapidement investiguer du côté de la rate.

Les examens et les traitements pour les chiens vieillissants sont très chers. Pour soigner Loulou ça nous a coûté 15 000$ pour la garder avec nous 5 mois de plus. Suggestion prendre des assurances pour les soins de santé. Quand les chiens sont jeunes on ne s'en sert pas souvent mais quand les chiens sont viellissant ce n'est plus la même chose.

Écrit par Agnes le 05/08/2020 à 22h05

Je viens de perdre mon Loulou, beau rottweiller de 9 ans et demi ce matin. Il sort, commence à vomir, impossible de le lever, direction vétérinaire. Le verdict est tombé : cancer de la rate. Je l'ai fait euthanasier. Il me manque. Je souffre !

Écrit par Sansan le 17/08/2020 à 21h13

Ce matin quand je me suis levée, ma winnie âgée de 11 ans n'était pas en forme. Elle ne voulait pas boire, pas manger, pas promener elle etait essoufflée. J'ai donc contacté une clinique vétérinaire. J'ai eu rdv à 15h30.

Apres divers examens, le verdict est tombé, hémorragie suite à l'éclatement de la rate. J'ai du prendre la décision de la laisser partir, depuis je suis très mal... Je ne comprends pas pourquoi elle qui était en forme la veille...

Je suis effondrée

Écrit par Early le 03/12/2020 à 20h31

Je lis les témoignages avec appréhension car nous sortons de chez le vétérinaire abasourdis!! Subitement notre petite whippet ne pouvait plus se tenir debout ou si elle se levait restée bloquée. Devant une anémie, le traitement s’est orienté vers une maladie parasitaire car j’avais découvert un tique sur sa cuisse. Le lendemain son état s’est aggravé : grande faiblesse, chute de poids., muqueuses blanches. A l’échographie le vétérinaire détecte une tumeur de la rate, concernant le foie, le verdict est très flou. Après demain nous prendrons un second avis. Mais nous sommes stupéfaits de la rapidité de la dégradation son état de santé, elle qui a toujours était en pleine forme à 11ans1/2. À lire tous vos témoignages je crains hélas de devoir prendre La décision, suite à l’avis du second vétérinaire... si pas d’atteinte hépatique faut il l’opérer pour ablation de la rate ? Si atteinte hépatique l’euthanasie semble s’imposer ?

Écrit par Sylvia le 07/12/2020 à 06h45

Jeudi 03 Décembre nous avons appris que notre fifille Chanelle avait une tumeur de la rate avec métastases au foie . Elle a 13 ans. Nous sommes rentrés du vétérinaire effondrés . L’opération à ce stade ne sert plus à rien apparement . Donc nous avions pris la décision de la faire partir rapidement pour qu’elle ne souffrira pas si jamais la rate venait à éclater. Décision très dure à prendre car nous tenons beaucoup à notre chienne. Nous avons appeler le vétérinaire pour lui parler de notre décision de la faire partir et là on nous dit que pour l’instant elle est encore pleine de vie et que nous devons attendre que son état soit léthargique . Bref nous ne comprenons pas l’avis du vétérinaire . En tout cas nous vivons dans la peur que cette rate éclate quand nous serons au travail et là notre chienne risque de souffrir... que devons nous faire ?

Écrit par Véronique le 28/01/2021 à 14h39

Mon eurasier va avoir 14 ans, suite à des vomissements, une tumeur de la rate a été diagnostiqué il y a un mois, avec épaississement de la paroi de l'estomac ce qui laisse penser que les métastases progresses. À son âge pas question d'opérer.

En attendant je lui donne un traitement pour son confort en espérant que ça dure le plus longtemps possible. Sofcanis (hepato-renal) pour soutenir ses fonctions hépatique et rénale, depuis il ne vomi plus. De l'oméprazole pour les brûlures d'estomac, remontés acides, depuis il a retrouvé l'appétit. Versikor500, un immunostimulant qui stimule l'immunité et soutien l'appétit.

Après un mois mon chien mange, et apprécie toujours ses balades quotidiennes en forêt. Je sais que le cancer continue ses ravages, depuis deux ou trois jours il tousse légèrement. Les poumons ?

Profiter un maximum et lui offrir tout l'amour et l'attention jusqu'au moment où je verrais que son état se dégrade et qu'il n'y a plus de bienêtre. Le laisser partir avant de souffrir c'est pour moi la meilleure preuve d'amour que je peux lui offrir.

Écrit par Brigitte le 23/05/2021 à 09h33

Mon petit teckel à poils durs âgé de 16 ans a une tumeur de la rate me dit on à l' échographie ; son état de santé est très fluctuant, il a maigri, semble parfois au bout du rouleau, puis redevient alerte mange avec appétit et jour, le diagnostic peut il être erroné ? On m' a dit ça en février, est-il un miraculé ou va-t-il partir brusquement ? Je vis dans une inquiétude permanente, c' est mon bébé !

Écrit par Marie le 23/05/2021 à 21h17

Mon petit Wolff âgé de 18 ans ne mangeait plus, alors qu'avant il vidait sa gamelle en quelques minutes. Visite en urgence chez ma vétérinaire : tumeur de la rate et surtout inopérable à son âge, donc cortisone pour le soulager et je rajoute un peu de chlorella ! Il a repris un peu d'appétit et finit à nouveau son assiette le soir mais il a maigrit et depuis 2 jours, il fait de la diarrhée et mon appartement est à chaque fois souillé. Il dort beaucoup et semble moins réactif ! Il va falloir que je me décide à le laisser partir bientôt mais c'est le deuxième chien que je vais perdre (adoption de Wolff en Novembre 2018 âgé de 15 ans) car avant lui , j'ai dû faire piquer mon épagneul suite à un 2ème AVC, en Octobre 2017 âgé alors de 15 ans ... je suis désespérée !

Écrit par Kate le 02/06/2021 à 14h05

On a diagnostiqué une tumeur de la rate à ma chienne de plus de 13 ans croisée whippet, demain écho du cœur car petit souffle et après demain opération, la tumeur saigne un peu déjà. Je suis désemparée, va-t-elle se réveillée ? Quelles seront les suites, tellement d'inconnus. Vos expériences pourront peut-être me rassurer.

Écrit par Nicole le 15/08/2021 à 22h49

Hier, vendredi 13 Août 2021, notre Deksou, rottweiler mâle de 7 ans 1/2( chien de notre fille), nous a quitté à la clinique vétérinaire de l'université de Gand ( Belgique)

Mai 2021, Deksou présente un trouble digestif. Vomissements, hypersalivation, perte de stabilité !

Hospitalisation d'urgence de 2 jours chez notre vétérinaire qui lui administre des piqûres.

Suite à cela, sa santé paraissait aller mieux sauf que notre vétérinaire ne nous a rien dit à part le fait qu'il avait un estomac gonflé qui lui faisait mal. Il a reçu des médicaments !

Quelque temps plus tard, nous avons constaté qu'il maigrissait malgré une nourriture saine ( Dog chef)

Hier, vendredi 13 Août, Deksou ne se sent pas bien !! Son ventre gonflait, sa respiration était rapide....direction vétérinaire qui est parti en vacance ! Sa remplaçante nous reçoit, le palpe, lui fait mal mais ne détecte rien. pourtant, c'était flagrant.

Illico presto, direction vers un autre vétérinaire disponible en Flandre. Celui-ci lui fait immédiatement une échographie et....le couperet tombe : Tumeurs maligne sur la rate + Hémorragie !! Il procède à une ponction mais nous dit qu'il perd beaucoup de sang. Nous sommes dévastés !

Afin d'avoir un autre avis, direction vers la clinique vétérinaire de l'université de Gand ( Belgique) où l'on nous reçoit en urgence !! Ils le stabilisent et procèdent à d'autres examens plus poussés.

Conclusion : Tumeurs splénique sur la rate mais également sur le foie et déjà des métastases sur les poumons. Bref, il avait des tumeurs partout dans le ventre et PERSONNE à part le new vétérinaire vu ce vendredi après-midi ne nous a prévenu de son état général.

Dès qu'un petit bobo se déclarait, ma fille courait chez le vétérinaire. Je ne peux donc comprendre comment aucun de ceux que deks a vu, n'a pu diagnostiquer cette pathologie.

Rien, dans son comportement, ne nous montrait qu'il avait des problèmes de santé. Il était resté chez nous durant le week-end du 7/8 août et n'avons rien remarqué. Il mangeait, jouait avec la balle, était content des promenades, venait vers moi tout joyeux.

Seul truc bizarre que nous avons constaté, c'est un râlement lorsqu'il se couchait.

Nous l'avions pourtant demandé aux 2 vétérinaires différents et la réponse était : C'est normal, les mâles râlent....bin voyons !!

Je suis dévastée.. je n'en peux plus ! Ça fait trop mal. Mon coeur éclate en mille morceaux.

Si au moins nous l'avions su, nous aurions adapté notre comportement envers lui. Je l'aurais choyée ( plus que d'habitude)

Je l'aimais tellement !

Écrit par Stephanie le 24/09/2021 à 07h01

Je ne connaissais pas cette maladie jusqu'à ce que je perde Otis mon croisé berger il y a 2 jours. Lundi nous étions chez le vétérinaire pour son bilan sanguin pour sa tyroïde et le lendemain dans la nuit il s est mis à râler de douleur,vomissements,gencives blanches, respiration saccadée, pattes tendues impossible de marcher.il est décédé dans ma voiture, j ai pas eu le temps d arriver aux urgences veterinaire. Incompréhension total ! Et là je parle avec le véto qui devait me recevoir et il m annonce que d après les symptômes décrits c est une hémorragie de la rate suite à un cancer non détecté ! Mon chien voyait un véto pourtant tout les 2 mois ....

Écrit par Diesel le 02/12/2021 à 03h21

J’ai perdu diesel ma femelle boxer aujourd’hui, après une promenade hier qui c’était bien déroulé elle a eu des vomissements (biles, salives et croquette) puis c’est couché en ayant un comportement inhabituel, généralement elle était une chienne pleine de vie, très joueuse, joyeuse et extrêmement complices avec nous or la on la de suite vu qu’elle était épuisé alors que 5minutes avant elle joué comme à son habitude après une vérification de ses babines je m’aperçois qu’elle sont blanche je l’amène donc en urgence à la clinique vétérinaire de nuit vers 22h, après quelques examens pas très rassurant sang très liquide, la véto a du s’y reprendre à plusieurs reprises pour réussir à lui en prélever, palpation rien d’anormal puis l’échographie un peu de sang dans l’abdomen mais insuffisant pour en prélever, la vétérinaire décide donc de la mettre sous perfusion et de la garder pour la nuit afin de procéder à l’arrivée de l’équipe de jour d’un examen avec une spécialiste et me parle éventuellement de l’ablation de la rate, malheureusement à 6h sont état c’est dégradé fortement détresse respiratoire mise sous oxygène puis un premier arrêt cardiaque, la véto arrive à la faire repartir mais pas pour longtemps puisqu’un deuxième arrêt va l’emporter. A l’arrivée de l’équipe de jour ils procèdent à des examens pour comprendre les causes du décès, la rate a céder, cancer foudroyant.

Ma chienne avait était opéré récemment et avait subit plusieurs examens sanguins, échographie mais rien n’avait permis de déceler cela, d’après la vétérinaire le cancer c’était développé en moins de deux mois et avait pris beaucoup d’ampleur. Cette maladie est une belle saleté en l’espace de quelque heures ont passé d’une chienne pleine de vie à son décès sans qu’elle ne soit jamais plein, aucune perte de poids, elle s’hydratait comme d’habitude et rien ne permettait de voir venir ce cancer, sans compte les examens le soir en urgences qui était alarmant mais d’après la véto rien ne laisser penser à une tel issue je n’ai malheureusement pas pu me tenir à ces côtés pour ces dernières heures pour la soutenir et la réconforter. D’après la spécialiste elle n’avait plus de plaquette et l’opération n’aurait pas pu être envisageable elle n’aurait pas supporté l’anesthésie, si j’avais su cela la veille j’aurais demandé l’euthanasie pour qu’elle parte à nos côtés sans douleur plutôt que d’arrêt cardiaque suite à la rupture de la rate. Diesel était une femelle boxer bringé croisé de 8ans, elle aura passer 7ans à nos côtés l’ayant récupérer d’un abandon. Elle a était pendant ces années notre rayon de soleil, une boule d’amour qui a pris une grande place dans la famille.

Elle était très câline et joueuse, pleine de bonheur toujours la première pour nous râler dessus pour avoir une place au canapé ou pour réclamer ses biscuits, une chipie qui volait les kinder en laissant les papiers, amatrice de fondants qu’elle subtilisée tel une magicienne et de chouquette, elle aura manger de tout avec modération mais elle a goûté à absolument tout, une fille hors pair qui a su faire fondre le cœur de la famille mais aussi des amis et des personnes qu’elle a pu rencontrer lors de ces balades, j’ai eu une relation fusionnel avec elle, son regard en disait long elle était reconnaissante pour sa nouvelle vie et nous lui somme reconnaissant d’avoir partagé sa vie avec la notre elle a rendu la vie plus belle et plus douce même dans les mauvais moment je ne pense pas un jour retomber sur un(e) chien(ne) comme elle tellement il ne lui manquer que la parole et nous a comblé! Le cancer est une saloperie

Écrit par Isabelle le 03/12/2021 à 18h41

J'ai fait euthanasier ma chienne labrador le 8 novembre 2021. Elle venait d'avoir 12 ans le 22 octobre. Depuis 15 jours elle ne mangeait plus , elle était très fatiguée. Je suis aller consulter cherche mon véto où je suis tomber sur une remplaçante qui n'a rien vue. 3 jours plus tard je suis retournée avec mon véto cette fois qui a trouver toute suite ce quelle avait, après avoir passer une échographie quel avait une tumeur a la rate de 2 cm.

Il m'a dit qu'il fallait euthanasier rapidement quel était dans une grande souffrances. Une décision horrible a prendre, je suis resté jusqu'à a la fin avec elle. Cela va faire bientôt 1 mois quel nous a quitter et je pleure tous les jours tellement le manque est énorme.

Écrit par Dodykmron le 01/02/2022 à 09h11

Je lis vos témoignages et dans ma plus grande tristesse je vois que mon histoire est arrivée à vous tous aussi . Mon meilleur amie de presque 12 ans m'a quitté il y a une semaine et je ne m'en remet pas. Le jour avant mon chien allait très bien en une nuit tout à chaviré... il ne mangeait pas beaucoup depuis 3 jours... ce qui m'avait déjà inquièté visite chez le veto infection urinaire... en rentrant mon chien c est écroulé au sol muqueuses blanches... langue froide et blanche et il ne bougeait plus... il a reprit connaissance je pensais qu il y avait encore un espoir... mais le verdict est tombé. En arrivant à nouveau chez le véto en urgence mon chien c est effondré dans mes bras ... il était en état de choc... cancer de la rate métastases de partout et éclatement de la rate....il n y avait plus rien a faire j ai pu être auprès de lui jusqu au dernier moment... et surtout prendre la décision rapide pour qu il ne souffre plus ... cela a été brutal... j avais été voir le veto même pas 2 mois avant et tout allait bien... il me manque terriblement... courage à tous nos loulous pour la vie

Écrit par Fabrice le 05/02/2022 à 09h29

Je viens apporter mon exemple : mon chien, Berger Allemand, de 11 ans et demi

Le 06 janvier 2022 a été diagnostiqué une hypertrophie de la rate ( rate volumineuse) chien, fatigué, état semi comateux, les bilans sanguins étaient bons, radiographie thorax bon, radiographie décelant rate volumineuse : à ce stade, la question était simple : rate infectieuse ou tumorale ? Un traitement antibio lui a été administré, efficace, sur 6 jours le chien a retrouvé une forme olympique, et le 12 janvier 2022 après une consultation, le cliché à la radio présentait une rate désenflée, bilan sanguin parfait, verdict donc rate infectieuse, pas d'opération donc envisagée.

Le chien a continué son traitement, allégé,durant les 6 autres jours. le 19 janvier, le chien se baladait, vigoureux, vif,aucun signe négatif. Le 20 janvier vers midi, le chien s'affaisse sur son train arrière. On pense à une paralysie, très propice sur ce type de chien, un peu âgé : mais non, rupture anévrisme hémorragie de la rate. ça été très rapide, trop rapide. emmené d'urgence chez le véto, pronostic vital engagé, chien aux muqueuses blanches, léthargique, affaibli, rythme cardiaque saccadé. Mon chien n'a pas résisté à l'anesthésie, il est décédé 30 minutes après. Il est très difficile d'agir, çà va très vite. Mon chien était en bonne santé et subitement, c'est le drame. c'est dur, très dur, je perds mon plus bel ami...

Écrit par Grenouille le 24/03/2022 à 01h26

Ce mardi 22 mars 2022, nous avons perdu notre golden de 14 ans, Doudou.

Il ne mangeait pas bien depuis 4 jours, il boudait ses croquettes. En revanche, il mangeait les restes de notre nourriture, je lui ai acheté des croquettes qu'il aimait davantage, il s'est remis à manger normalement. Mais, dans la nuit de lundi à mardi, je l'ai entendu haleter, avoir des bruits de vomissements mais sans y parvenir, je l'ai aidé à se lever (il avait mal aux pattes), pour qu'il puisse sortir, il est sorti puis il est rentré, semblait plus calme, s'est recouché. Il était 2h du matin. Impossible de me rendormir, j'ai trouvé son comportement tellement étrange que j'ai commencé à me poser des questions sur ce qu'il pouvait avoir. Vers 5h, ça recommence, je l'entends haleter, essayer de vomir, il réussit à se lever et il tombe dans la cuisine, je me précipite, il avait renversé sa gamelle d'eau, il était tombé dessus et semblait hagard, il avait l'air de se demander ce qui lui arrivait. Je l'ai rassuré et de nouveau, je l'ai fait sortir, il est revenu, n'allait pas mieux cette fois. Je lui ai donné un peu de croquettes, il a bu de l'eau et je lui ai donné un demi doliprane (c'est le traitement qu'on lui donne pour ses douleurs aux pattes). Lorsqu'il était tombé dans la cuisine, j'ai touché son ventre, il était tout dur et très gonflé. J'ai pensé à un retournement de l'estomac. Le matin, je dépose ma fille à l'école et j'appelle le vétérinaire pour pouvoir venir immédiatement, je lui fais part de mes doutes, elle me dit de venir tout de suite. Lorsqu'elle l'ausculte, elle trouve en effet son abdomen gonflé, elle l'emmène faire une radio pour vérifier si c'est bien ce à quoi je pensais. Elle voit une masse sur la radio au niveau de la rate et fait une échographie pour confirmer son diagnostic. pendant qu'elle le manipule avec sa collègue, mon chien mord sa collègue (fait exceptionnel, il est très gentil), il devait souffrir énormément... Lorsqu'elle revient elle m'annonce que ce n'est pas un retournement de l'estomac mais une tumeur de la rate, que celle-ci a gonflé et que son estomac est gonflé aussi, qu'elle ne sait pas s'il y a des métastases, elle me dit qu'une opération est envisageable mais qu'il faut décider tout de suite (elle m'énonce le protocole, les risques...), mon mari nous rejoint, nous avions décidé déjà bien avant qu'il soit malade, de ne pas s'acharner si une telle situation se présentait à son âge. Nous l'avons accompagné jusqu'au bout et l'avons fait euthanasier sans attendre car la vétérinaire nous a dit que sans opération, la rate finirait par éclater et que cela provoquerait une hémorragie interne, imprévisible bien sur, nous ne pouvions pas prendre le risque de le ramener chez nous et qu'il souffre autant. On l'aimait tellement, nous l'avons eu juste après notre mariage. C'était en quelque sorte notre premier bébé. Il a vécu tous nos déménagements et la naissance de nos deux filles qui y étaient très attachées. Nous sommes anéantis, il nous manque terriblement mais lorsque j'ai lu vos commentaires, je sais qu'on a pris la bonne décision, c'est malheureusement la seule à prendre le plus souvent dans cette situation. Merci beaucoup à tous d'avoir partagé vos expériences car c'est réconfortant d'une part de savoir que nous ne sommes pas seuls, d'autre part que c'était la seule issue raisonnable pour son bien.

Écrit par Aline le 30/03/2022 à 18h21

C'est en vous lisant tous que je décide de partager mon expérience avec Polo, mon golden retriever de 12 ans.

Toujours en forme, l'amour de notre vie, un précieux trésor, toujours à nos côtés, tellement communicatif, un lien exceptionnel avec moi, mon mari et mes deux garçons.

Jamais malade, Le 30 janvier 2022, il déclare subitement une diarrhée sanguinolente, et je cours chez le veto. Échographie, présence d'une grosseur à la rate, radio du thorax pour voir s'il y a présence d'autres métastases.Diagnostic : tumeur isolée. Je décide de l'opérer la semaine suivante.

Il tient le coup et reprend son activité le soir même (promenade ). Le lendemain, il commence à perdre l'appétit , lui qui adorait les petit plats de la famille chaque jour. L'appétit ne reviendra malheureusement plus.

Il dort beaucoup, je reste à côté de lui, nuits et jours, car je sens que rien ne sera plus pareille.

Il ne veut plus se promener, le veto lui prescrit de la cortisone, il est anémique, babines blanches, il mange un peu, pour me faire plaisir certainement.

Il est au bout je pense, et une rémission d'une semaine s'offre à nous.

Je prends ce qui est à prendre, je l'aime tellement. Je fais tout pour lui, lui apporte sa gamelle d'eau pour ne pas qu'il se lève.

Une semaine plus tard, il vomit et il décède entouré des siens, je l'accompagne et le rassure jusqu'à son dernier souffle.

Notre bijou, notre Polo d'amour repose en paix désormais.

Nous ne l'oublierons jamais.

Tellement d'amour et tellement de peine aussi

Écrit par Sophie le 26/04/2022 à 21h04

Gordon galopait sur mon terrain à 12h30 et à 14h45 en le sortant il s'effondre sur le terrain et se plaint énormément.Tel véto en urgence je l'ai mis dans la voiture. C'était le 5 avril. Il s'est plaint pendant tout le trajet. J'étais très inquiète vu son état général. Véto diagnostique un éclatement de la rate dû à une tumeur grosse comme un ballon de foot et qui ne se voyait quand je le caressais.Vu l'urgence absolue véto me dit qu'il fait hémorragie interne et dans 15 mn il sera DCD. Il l'opère en urgence en me précisant qu'il a une chance sur 2 de se réveiller. 1h d'intervention chirurgicale interminable pour moi. Véto arrive et me dit que Gordon a fait un arrêt cardiaque pendant l'opération il est en salle de réveil pronostic vital engagé. Le lendemain état stable. Le 7 avril en hypothermie avec morphine .... Le 8 avril véto me tel en urgence l'état de santé de Gordon s'est très détérioré cancer généralisé + cancer cerveau avec convulsions et coma + hémorragie interne dû à l'intervention chirurgicale je foncé de suite à la clinique pour l'accompagner lors de l'euthanasie quel choc en arrivant mon chien agonisait. Mercredi dernier c'était la crémation privée en individuelle. Je n'arrive pas à me remettre du DC brutal de Gordon et je m'en veux d'être passer à côté de la maladie mes proches n'ont rien vu venir non plus mais je me sens responsable de son DC

C'est dur je pleure mon Gordon tous les jours

Écrit par Fab le 23/07/2022 à 09h37

Je suis devastee.Fripouille mon cocker de 11 ans est decede le 21 juillet 2022 au soir.3mois qu'il présente des soucis de santé avec un suivi intense a notre clinique vétérinaire .nous lui avon s,signalé quil ralait tres souvent surtout quand il se couchait et que lon soupçonnait une douleur au ventre.il nous répondait que c était comportemental jusqu a lui donné un traitement pour le comportement. On s'est énervé en lui disant que c'était sûrement par douleur qu il ralait..il lui a,trouve une hypothyroidite et des nodules et polypes oreilles..et depuis quelque jours son ventre a enormement gonflé. On le remmene a la clinique d urgence.nous sommes tombés sur un autre vétérinaire très compétant et à l'écoute qui lui a fait examens sanguins et radio du ventre.et la le verdict tombe:tumeur raté.opéré d urgence,cancer raté et métastases foie et tout autour..donc il l a accompagné pour son envol car on ne pouvait plus rien faire le CHOC!!

Écrit par Thalie le 09/08/2022 à 00h39

Ce premier août 2022, Iski, notre petite cocker de 8 ans est partie suite à un cancer de la rate, avec hémorragie massive et métastases multiples. Elle semblait souffrir depuis quelques jours d’un manque d’appétit, avec des perturbations de transit à 2 reprises. J’ai mis en cause les grosses chaleurs. Ce n’est qu’en voyant son abdomen gonfler que j’ai appelé le vétérinaire, qui immédiatement prescrit une échographie. Le pronostic vital était engagé, il ne lui restait que 24 à 48 h à survivre. Quelle violence….et à jamais merci à ma petite Kiki pour tout ce qu’elle m’a apporté.

Écrit par Sabrina le 20/10/2022 à 21h13

Merci pour vos partages j étais très frustré de la mort de ma chienne fahra cane corso de 12 ans en 3 jours elle est partie j ai écumé les véto d urgence par téléphone par visite elle était en forme à part un ganglion gonflé on avait prévu un scanner avant une opération et là tout se dégrade en une nuit ou elle stresse respire bizarrement j essaye de la calmer j appel le véto d urgence qui m explique que les corticoïdes peuvent avoir cet effet secondaire ok je me calme réussi à calmer ma chienne dors sur le canapé une parti de la nuit avec elle , le lendemain vomissements important je décide de consulter en urgence un véto bilan sanguin Bon radio peut être un foie un peu gros mais pas significatif au vu des corticoïdes elle lui fait une injection pour soulager le vomissement et la douleur bilan sanguin ok

je rentre ma chienne bave pour recevoir une fritte je lui en donne deux et lui fait un câlin elle va se couché elle passe une nuit correct elle me rejoint dans son panier dans notre chambre

Je pense que tout va , lendemain je la sors elle fait ses besoins est fatiguée mais je me dis qu’au vu des deux jours passée c’est normal et je rentre du travaille elle a vomi de l eau partout plus rien ne passe même plus l’eau j appel le véto de garde il me l’a prend en urgence me donne toutes les explications et m explique que le pronostic n’est pas bon je décide de la laisser l a au vu de son état il faut qu’il la soulage un peu

Le lendemain le verdict tombe radio et écho rate volumineuse qui compresse l estomac on me propose de l’opérer en me disant que vu son état peut être qu’elle ne supportera pas l’opération mais ma chienne est une battante je lui fais confiance et de toute façon on me donne que trois option et que une ou la fin est heureuse , je demande à la véto si je peux venir lui dire au revoir avec mon frère car c’est notre pupuce et je refuse de la laisser partir en passant qu’elle crois que je l’ai abandonné dans la fin je la réconforte là remercie lui dit que je l’aime qu’elle a été une chienne formidable et que si elle est vraiment épuisée elle a droit de partir sans regret car on l’aime elle se calme on passe 10 minutes ensemble puis elle se mets sur le côté et souffre je fais appelé l assistante et supplie de la prendre car elle souffre et de sauver mon chien

Un peu avant midi on m appel le verdict tombe cancer de la rate avec atteinte du foie et du gonflions et peut être métastases ailleur elle me demande si je veux la laisser partir je lui dis que oui car je sais qu’elle souffre . cette chienne était exceptionnelle ûn bijoux d amour et de douceur que du bonheur aucuns mauvais souvenir elle va terriblement me manquer elle me laisse un vide immense je ne cesse de la pleurer

C’est vraiment. Une saloperie cette maladie insidieuse et viscieuse

Écrit par Sara le 03/12/2022 à 15h05

En lisant vos témoignages, je suis à la fois confortée dans le fait qu'on ne peut vraiment pas deviner que cette saloperie s'installe mais aussi dévastée. Ma Kensi, mon arsouille sauvée d'un refuge il y a bientot 10, allait bien hier. Elle jouait avec ses potes, a bien mangé au soir. Ce matin je la retrouve prostrée, je la trouve froide, je verifie ses babines et là plus de doute : elles sont blanches. J'appele plusieurs vétos car samedi, pas moyen d'aller chez sa véto habituelle. Je trouve une clinique en urgence, part de suite. Hémorragie suite à une tumeure à la râte. Elle est encore hospitalisée pour le moment, sous morphine, mais je sais bien qu'elle ne reviendra sans doute plus à la maison. J'aurais aimé être avec elle, la rassurer...j'espère arriver à temps le moment voulu. L'opération ne serait possible que si elle survit d'abord à l'hémorragie. Je ne suis tellement pas prête à la laisser partir, elle n'a pas encore 10 ans !

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : YTKV8y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers