Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > Quand vacciner son chien ? L'utilité du carnet de vaccination du chien

Quand vacciner son chien ? L'utilité du carnet de vaccination du chien

Quand vacciner son chien ? L'utilité du carnet de vaccination du chien

Faire vacciner son chien est un geste important pour préserver sa santé. En effet, la vaccination reste le moyen de prévention le plus sûr pour certaines maladies graves et pour protéger efficacement son petit compagnon des risques qui peuvent en découler, voire d’un décès prématuré. C’est également un moyen de protection pour les autres animaux du foyer, mais aussi pour les humains qui le composent, car certaines de ces pathologies sont contagieuses. Encore faut-il que ces vaccinations soient effectuées au bon moment. Pour ne pas les oublier, le chien dispose d’un carnet de santé qui liste les vaccinations importantes et leur période de réalisation. Faisons le point.

Quels sont les vaccins que reçoit le chien ?

D’ordre général, il n’est pas obligatoire de vacciner son chien, sauf dans certaines conditions et situations spécifiques. Néanmoins, c’est un acte recommandé pour protéger son animal dans sa santé et lui éviter des maladies graves, voire mortelles.

La liste des vaccins qu’un chien peut se voir administrer est relativement importante. En effet, nos amis les toutous peuvent contracter de nombreuses maladies graves dans plusieurs contextes, de la simple promenade au contact avec un autre animal déjà malade et contagieux. Or, il faut savoir que ces pathologies peuvent provoquer de graves séquelles chez le chien, voire entrainer son décès prématuré, mais aussi, pour certaines, se transmettre à l’homme. C’est le cas des zoonoses, des maladies contractées par le chien et qui peuvent toucher d’autres espèces animales et l’homme.

La vaccination est un moyen de protéger le chien contre plusieurs maladies :

  • La rage
  • La toux du chenil (trachéobronchite infectieuse)
  • La maladie de Carré
  • La leptospirose
  • L’hépatite de Rubarth
  • La parvovirose
  • La piroplasmose

Le carnet de santé du chien est très utile pour connaître ces vaccinations recommandées et le moment propice de leur injection. C’est également le moyen le plus sûr d’assurer le suivi de ces vaccinations et de penser aux dates de rappels pour prolonger la protection du toutou.

Quand vacciner son chien ?

Toute vaccination est importante pour le bien-être du chien, à condition qu’elle soit réalisée dans de bonnes conditions, c’est-à-dire au bon moment et suivie de rappels réguliers pour prolonger son effet.

Un chien peut être vacciné dès l’âge de 2 mois, sauf pour la rage, dont le vaccin ne peut être administré qu’à partir de 3 mois. Le vétérinaire établit ensuite un calendrier vaccinal pour définir les dates des rappels de ces primo-vaccinations. Pour ce faire, il tient compte de plusieurs critères, dont l’âge du chien, sa race, son sexe, son état de santé, sa localisation géographique et son mode de vie. En effet, tous les chiens n’ont pas le même profil. Certains sont plus exposés aux risques de par leurs parents, leur lieu de vie, leurs activités, etc.

Le calendrier de vaccination

Le calendrier de vaccination d’un chiot est établi de la manière suivante :

  • Entre 6 et 8 semaines, le chien reçoit une primo-vaccination contre la maladie de Carré, la toux du chenil, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose, la rage et la leptospirose. Les chiens vivant au sein d’élevages canins sont généralement vaccinés avant l’âge de 6 semaines, de même que les chiots dont la mère n’a pas été vaccinée contre la parvovirose.
  • Un an après la primo-vaccination, un rappel des mêmes injections est réalisé.
  • Chaque année, le chien doit être vacciné à nouveau contre la maladie de Carré, la toux du chenil, l’hépatite de Rubarth, la leptospirose et la parvovirose.

Si un chien reçoit sa primo-vaccination à l’âge adulte, il devra bénéficier d’un rappel un mois après la première injection, puis suivre le calendrier des rappels annuels.

Il est à noter que le vaccin contre la piroplasmose n’est pas administré à tous les chiens. Il s’agit d’une maladie transmise par la morsure d’une tique elle-même déjà contaminée par un parasite, le babesia. Cette maladie est rare en Europe et n’a été observée que dans quelques régions de France. Cette injection sera donc pratiquée en fonction de la situation géographique du chien et de ses voyages. Néanmoins, si le propriétaire le souhaite, cette vaccination peut être effectuée même si l’animal ne vit pas dans une zone à risque. Cette vaccination s’effectue à distance des autres, avec une primo-vaccination, un rappel un mois après, puis un rappel tous les ans.

Il est important de bien respecter les dates des rappels. Ceux-ci ne peuvent être effectués à n’importe quel moment de l’année, mais bien dans un respect de 12 mois après la précédente injection. Faites ainsi en sorte d’obtenir votre rendez-vous dans les quelques jours avant ou les quelques jours après la date anniversaire.

Les cas particuliers

Nous l’avons dit, vacciner son chien n’est pas obligatoire, mais est vivement recommandé. Toutefois, certaines situations font exception.

D’une part, le vaccin contre la rage est obligatoire pour les animaux de catégorie 1 ou 2 dits dangereux, pour les chiens qui voyagent dans un pays étranger, pour les chiens qui se rendent en Corse ou dans les DOM-TOM, mais aussi en cas de changement de propriétaire de l’animal.

En outre, la plupart des pensions et des chenils exigent que les chiens hébergés soient vaccinés contre la rage, la toux du chenil et la parvovirose et à jour de leurs rappels.

 
 

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4Vey5b

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers