Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > La maladie de Lyme chez le chien : symptômes, traitement et prévention

La maladie de Lyme chez le chien : symptômes, traitement et prévention

La maladie de Lyme chez le chien : symptômes, traitement et prévention

La maladie de Lyme est une pathologie transmise par certaines tiques et qui présente autant de dangers chez le chien que chez l’homme. L’animal peut être atteint par une simple morsure à l’occasion d’une promenade. Il est donc important de se montrer vigilant et d’agir vite pour éviter que la maladie ne se développe. Découvrez les caractéristiques de la maladie de Lyme, ses symptômes, les traitements possibles et la prévention à adopter.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme chez le chien ?

La maladie de Lyme, ou borréliose, est une pathologie infectieuse qui est provoquée par une bactérie, le Borrelia burgdorferi, elle-même transmise par la tique des bois, ou tique de l’espèce Ixodes ricinus. Ces tiques sont présentes partout en France, notamment dans le Nord et dans l’Est et de manière plus concentrée entre le printemps et l’automne. Une fois que la tique se fixe sur le chien, elle doit y rester accrochée 48 à 72 heures pour que la bactérie s’infiltre dans son système sanguin.

Comme vous avez pu le constater, toutes les tiques ne transmettent pas la maladie de Lyme, seule l’espèce Ixodes ricinus présente un véritable danger en ce sens. Néanmoins, toute tique peut, lorsqu’elle mord son hôte, transmettre certaines bactéries et créer des réactions inflammatoires. La tique est un parasite qui ne peut survivre sans un hôte ; elle se fixe sur lui et se nourrit de son sang en le mordant. Lorsqu’elle pique, elle mesure entre 1 et 5 mm, et elle peut atteindre 3 cm une fois qu’elle s’est nourrie. Elle est très présente dans les lieux humides comme les hautes herbes, les forêts et les sous-bois, etc. Il est donc important de bien se protéger pendant les promenades dans ces différents lieux.

Pour retirer une tique, il faut agir très vite – d’où l’importance d’inspecter le pelage de votre toutou après chaque sortie – et utiliser un tire-tique uniquement. Il suffit de glisser le tire-tique de manière à y insérer le parasite, puis de tourner pour la décrocher tout simplement. Le tire-tique permet de la retirer en entier, au contraire de la pince à épiler qui laisse généralement les crochets dans l’épiderme. Il suffit ensuite de bien désinfecter la zone de morsure et de la surveiller pendant quelques jours afin d’agir rapidement en cas de réaction.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

Un chien atteint par la maladie de Lyme ne développe pas toujours de symptômes. Certains se manifestent timidement puis finissent par disparaitre tous seuls, ce qui est le cas parfois pendant le premier stade de la maladie. Il est en outre fréquent que les symptômes ne se manifestent que plusieurs mois après la morsure, en moyenne entre deux et cinq mois.

Les symptômes les plus fréquents lors du premier stade de la maladie de Lyme sont les suivants :

  • Le chien peut présenter une fièvre modérée à forte.
  • Il est fatigué, apathique, il cherche à se reposer plus souvent.
  • Il perd son appétit et mange moins, ce qui peut entraîner une perte de poids.
  • Il peut souffrir de douleurs articulaires et musculaires plus ou moins importantes.
  • Ses articulations peuvent être quelque peu enflées et chaudes au toucher, ce qui gêne ses déplacements.
  • L’animal peut également être victime de vomissements.
  • Généralement, la zone de la morsure est rouge et enflammée.

Par la suite, lorsque la maladie de Lyme atteint les deuxième et troisième stades, elle engendre des symptômes plus graves :

  • Des troubles cardiaques ;
  • Des troubles du système nerveux ;
  • Une insuffisance rénale ;
  • Une atteinte musculaire ;
  • Des lésions cutanées.

Le diagnostic de la maladie de Lyme

Il n’est pas toujours évident de diagnostiquer la maladie de Lyme, surtout lorsqu’elle surgit de longs mois après une morsure ou que la tique s’est détachée d’elle-même de son hôte sans que vous l’ayez vue. En effet, les symptômes de la pathologie sont communs avec d’autres maladies possibles.

Le vétérinaire s’attachera à observer l’animal et à comprendre dans un premier temps son mode de vie. Si votre toutou vit à la campagne ou près d’un bois et qu’il sort souvent, le praticien peut suspecter rapidement une morsure de tique. Il peut alors compléter l’observation des symptômes par d’autres examens comme une ponction articulaire, une analyse sanguine à la recherche d’anticorps, etc. Il est important d’identifier rapidement la maladie pour mettre en place un traitement adapté.

Comment traiter la maladie de Lyme ?

Il est essentiel de commencer au plus tôt le traitement contre la maladie de Lyme, d’où l’importance de consulter dès l’apparition des premiers symptômes afin d’apposer le bon diagnostic rapidement, voire idéalement de consulter dès que vous notez la présence d’une tique dans le pelage de votre toutou après une sortie.

La maladie peut être traitée par des antibiotiques et des anti-inflammatoires pendant une période de 3 à 4 semaines. Ces derniers sont notamment prescrits pour soulager les éventuelles douleurs articulaires dont le chien est atteint. Malgré le traitement, l’animal reste porteur de la bactérie infectieuse pendant encore plusieurs mois, raison pour laquelle il est important de veiller à son bien-être et de lui offrir le plus de repos réparateur possible et dans des conditions optimales.

En l’absence de soins rapides, la maladie de Lyme peut être très grave et entraîner les symptômes des stades deux et trois, précédemment évoqués. Ces symptômes peuvent être mortels, notamment le cas d’insuffisance rénale. Comme la maladie demeure présente de longs mois dans son organisme, le chien peut être très fragilisé et peut transmettre la maladie à d’autres chiens. En effet, s’il est à nouveau mordu par une tique, celle-ci peut être contaminée par la bactérie quelle que soit son espèce et contaminer d’autres toutous à son tour, mais aussi d’autres animaux comme les chats… et l’homme !

Est-il possible de prévenir la maladie de Lyme ?

La prévention est indispensable, car il existe peu de possibilités pour éviter la maladie de Lyme. Il est recommandé de surveiller le pelage de votre animal à la recherche de tiques après chaque promenade, mais également de vous observer vous-même, car vous pouvez en rapporter chez vous par le biais de vos vêtements. Si une tique est détectée, retirez-la dans les 48 heures après la morsure à l’aide d’un tire-tique uniquement et désinfectez la zone mordue.

Pour mieux protéger votre animal, il est recommandé de lui administrer les traitements antiparasitaires externes avec régularité. Achetez-les chez votre vétérinaire, ce sont les plus efficaces et les plus adaptés aux besoins de votre chien.

Il existe également un vaccin contre la borréliose. Il est recommandé pour les animaux exposés dans les régions les plus concernées par les tiques. Il suffit de pratiquer deux injections à trois ou quatre semaines d’intervalle la première année, puis d’effectuer un rappel chaque année, et ce sur un chiot à partir de l’âge de 12 semaines. Pour que le vaccin soit encore plus efficace, faites-le faire avant le printemps, qui est le début de la période de forte présence des tiques.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NtqpFh

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers