Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > Comment prendre la température de son chien ?

Comment prendre la température de son chien ?

Comment prendre la température de son chien ?

Votre chien a changé de comportement et vous suspectez qu’il soit fiévreux ? Une seule façon de vous en assurer : il faut lui prendre la température. Ce geste qui peut sembler complexe est essentiel, car il peut permettre de déceler une maladie ou une infection, car la fièvre peut être un symptôme qui doit vous alerter et vous amener à consulter le vétérinaire. Si vous appréhendez de prendre la température de votre petit compagnon, voici nos conseils pour y parvenir plus aisément.

Quand faut-il prendre la température de son chien ?

La température normale d’un chien se situe entre 38 et 39°C. Il s’agit de l’éventail de mesures que vous pouvez relever chez votre animal lorsque celui-ci est en bonne santé.

Si la température de votre chien est inférieure à 38°C, il est en état d’hypothermie. Si elle est supérieure à 39°C, votre animal est atteint de fièvre. Lorsqu’un chien est fiévreux, il peut présenter plusieurs symptômes spécifiques, dont la nature et l’intensité varieront en fonction de l’animal, de la virulence de la fièvre et de la cause de la survenue de celle-ci.

Si votre chien a de la fièvre, il pourra présenter les signes cliniques suivants :

  • Une fatigue importante
  • Des tremblements
  • Une perte d’appétit
  • Une tendance à s’isoler, à rester prostré

Si vous observez ces symptômes ou d’autres signes qui vous font suspecter une fièvre, il vous faudra prendre la température de votre animal. Si la fièvre peut être une manifestation anodine et être due à une élévation temporaire de la température corporelle chez un animal resté longtemps au soleil ou près d’une source de chaleur, chez un toutou en pleine activité ou stressé, elle peut être un symptôme qui cache une maladie ou une affection à ne pas négliger.

Comment prendre la température de son chien ?

Avant de prendre la température de votre chien, nous vous conseillons de vous équiper d’un thermomètre adapté. La température la plus fiable est relevée par la voie rectale. Nous vous conseillons d’acheter un thermomètre à embout souple et électronique, moins dangereux et invasif pour l’animal. Oubliez les thermomètres frontaux qui manquent de fiabilité à cause du pelage de votre toutou.

Veillez à enduire l’extrémité du thermomètre d’un peu de vaseline, ce qui facilitera son introduction dans le rectum de votre chien et limitera le risque de blessure et d’irritation. L’épreuve sera ainsi plus supportable pour votre toutou.

Isolez-vous si possible dans une pièce avec votre chien afin qu’il soit au calme. Parlez-lui doucement et caressez-le pour le rassurer et le mettre en confiance. N’hésitez pas à vous faire aider par un tiers de confiance en cas de besoin, notamment si votre toutou est agité.

La prise de température

Relevez délicatement la queue de votre animal et introduisez l’embout du thermomètre préalablement enduit de vaseline – ou, à défaut, d’eau – dans le rectum de votre chien. Assurez-vous de le positionner bien à la perpendiculaire et à l’enfoncer très délicatement, à 1 ou 2 cm au maximum, tout en maintenant l’arrière-train de votre toutou. Rassurez-le de vos caresses et de vos paroles pendant l’opération.

Restez en position jusqu’à ce que le thermomètre sonne et retirez-le très délicatement. Il ne vous reste plus qu’à interpréter le résultat affiché.

Réconfortez votre chien

La prise de température est désagréable pour le chien. Veillez à bien récompenser votre animal en le caressant et en le félicitant. S’il est malade ou s’il nécessite des soins, vous serez probablement amené à lui reprendre plusieurs fois la température ; assurez-vous donc de la rassurer sur cette opération pour le mettre en confiance à l’avenir.

Que faire en cas de température élevée ?

Si la température de votre chien est supérieure à 39°C, il faut le prendre au sérieux. Dans un premier temps, observez votre chien. Il se peut qu’il soit resté longtemps au soleil, près d’une source de chaleur (cheminée, poêle, radiateur, etc.), qu’il vienne de se dépenser intensément ou qu’il soit stressé. Dans ce cas, sa température devrait rapidement revenir à la normale.

Si ce n’est pas le cas, mais que votre toutou vous semble bien portant, s’il ne parait pas abattu et si son comportement ne change pas, s’il mange et boit normalement et qu’il se dépense toujours, surveillez sa température et l’évolution de son état de santé. Si la fièvre perdure au-delà de 24 à 48 heures, se maintient ou augmente, ou bien si son état se dégrade, consultez sans attendre votre vétérinaire.

Si la fièvre est supérieure à 40°C, consultez votre praticien le plus rapidement possible. La fièvre signifie que le corps de votre toutou lutte contre une infection qui peut être grave. Dans tous les cas, il est important d’en trouver l’origine pour soulager votre toutou.

Dans l’immédiat et jusqu’à la consultation, hydratez bien votre chien en lui présentant de l’eau fraiche. Encouragez-le à boire, mais ne pratiquez jamais d’automédication. Les traitements médicamenteux pour humains peuvent être des poisons pour nos animaux !

 
 

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : MvtPke

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers