Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > La diarrhée chez le chien : causes, symptômes, traitement et prévention

La diarrhée chez le chien : causes, symptômes, traitement et prévention

La diarrhée chez le chien : causes, symptômes, traitement et prévention

La diarrhée chez le chien peut être provoquée par un grand nombre de facteurs. D’origine virale ou bactérienne, en réaction à un changement alimentaire ou à un stress important, symptôme d’une maladie… elle est due à une inflammation des muqueuses digestives qui peut elle-même avoir plusieurs origines. Dans ce dossier, nous vous proposons de découvrir les causes de la diarrhée canine, les symptômes qui doivent vous alerter, les traitements à mettre en place et les bons gestes de prévention à adopter pour le bien-être de votre petit compagnon.

Quelles sont les causes de la diarrhée chez le chien ?

Lorsqu’un chien souffre de diarrhée, plusieurs facteurs peuvent être en cause. La diarrhée peut être un phénomène qui se déclenche en réaction à un facteur ou elle peut être un symptôme parmi d’autres pour bon nombre d’affections.

Une grande partie des diarrhées est provoquée par l’alimentation. Le chien est en effet doté d’un appareil digestif plus sensible et fragile que le nôtre et le moindre changement alimentaire peut déclencher une diarrhée. Une nourriture de mauvaise qualité et irritante pour le tube digestif peut avoir les mêmes effets, à l’instar d’une trop grande ingestion alimentaire. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir les chiots souffrir de diarrhées en fin de sevrage, au passage d’une alimentation lactée à une alimentation solide, à plus forte raison si elle n’est pas adaptée.

La diarrhée du chien est déclenchée par la présence de bactéries et autres parasites ou d’une infection provoquée par un virus ou des bactéries. Quoi qu’il en soit, les parois du tube digestif sont irritées, enflammées et cela entraine une diarrhée. Le chien peut aussi être victime d’une intoxication, avec certains produits chimiques ou nettoyants, mais aussi avec des plantes, et leur ingestion peut provoquer une diarrhée.

Le chien peut également tomber malade, notamment contracter une gastro-entérite, qui se traduit chez les canidés par des diarrhées, comme chez l’homme. Enfin, la diarrhée peut être un symptôme de maladie parmi d’autres et peut donc cacher un état de santé en danger. Il ne faut donc jamais prendre une diarrhée à la légère et toujours consulter le vétérinaire par sécurité.

Quels sont les symptômes de l’affection ?

Certaines diarrhées sont nettement identifiables et d’autres plus discrètes. Quoi qu’il en soit, votre animal cherchera à sortir plus souvent pour se soulager. Il n’est pas rare que des accidents surviennent en intérieur, lorsque le chien est seul en journée ou si vous ne répondez pas à ses demandes. Évitez de le gronder, le pauvre toutou n’a probablement pas eu d’autres choix pour se sentir mieux.

En cas de diarrhées, les selles du chien sont plus fréquentes, plus abondantes et plus molles. Elles peuvent être liquides et certaines sont teintées de sang. Votre chien peut souffrir également de vomissements et se coucher souvent le ventre au sol pour soulager ses douleurs.

D’ordre général, un chien qui souffre de diarrhée sera fatigué, parfois abattu. Il ressentira surtout le besoin de boire et peut s’arrêter de manger, ou au moins réduire sa ration journalière. Enfin, certains chiens ont de la fièvre.

On distingue deux types de diarrhées :

  • La diarrhée aigüe : cette forme ne dure que quelques jours et est soulagée rapidement avec un traitement adapté.
  • La diarrhée chronique : elle s’étend sur plusieurs semaines ou mois et peut survenir par crises épisodiques.

Comment traiter la diarrhée chez le chien ?

Une diarrhée se soigne généralement facilement. Si elle est légère, vous pouvez vous contenter dans l’immédiat de commencer par une période de détox afin de soulager la flore intestinale de votre toutou. Pour ce faire, évitez de lui donner à manger pendant un ou deux jours. Vous pouvez bien évidemment lui donner de l’eau, mais en petites quantités. Attention à bien éviter les efforts intenses et les sorties par temps chaud, car la détox alimentaire peut fatiguer votre chien. Après cette petite période sans nourriture qui aura permis de laisser sa muqueuse intestinale se reposer, redonnez-lui à manger, mais optez pour une nourriture légère, facile à digérer et en petites portions répétées. En revanche, si la diarrhée persiste malgré cela, consultez votre vétérinaire.

En cas de diarrhée sévère, vous n’aurez pas d’autre choix que de consulter votre praticien. Votre chien aura besoin d’un traitement médical pour être soulagé. Comme la diarrhée entraine une déshydratation de l’organisme, votre toutou devra être réhydraté par voie orale ou par perfusion. En parallèle, le vétérinaire mettra en place un traitement adapté :

  • Un pansement intestinal pour absorber les toxines bactériennes, apaiser et protéger la muqueuse digestive
  • Des antibiotiques en cas de diarrhée sévère provoquée par des bactéries
  • Un traitement antiparasitaire en cas de facteur parasitaire

Pour identifier le facteur en cause et prescrire le bon traitement, le vétérinaire peut effectuer des analyses de selles, une analyse sanguine, voire des examens d’imagerie (échographie, etc.).

Peut-on prévenir la diarrhée chez le chien ?

La diarrhée peut avoir de multiples origines et il est difficile de toutes les éviter. Toutefois, il est possible d’en prévenir certaines en adoptant les bons gestes. Assurez-vous que votre animal soit vacciné chaque année et qu’il reçoive régulièrement ses traitements antiparasitaires et son vermifuge. Vous éviterez bon nombre d’entre elles.

Si vous devez changer l’alimentation de votre animal, procédez toujours de manière progressive. Ne passez jamais de l’une à l’autre d’un seul coup. Mélangez les deux alimentations pendant plusieurs jours en augmentant progressivement la part de nouvelle nourriture et en réduisant tout aussi progressivement la part de l’ancienne.

Quoi qu’il en soit, donnez à votre animal une alimentation de qualité, saine et équilibrée, adaptée à ses besoins. Vous lui permettrez de grandir et de vieillir en meilleure santé. Évitez les alimentations de grande surface et préférez vous fournir en animalerie ou chez votre vétérinaire. Certes, les croquettes et pâtées coûtent plus cher, mais elles sont aussi de grande qualité et très rassasiantes. Votre animal en consommera donc beaucoup moins tout en étant rassasié et bien nourri. Ainsi, le coût de revient est sensiblement le même, et vous économisez par la même occasion des frais vétérinaires !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : FPpLNP

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers