Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les races de chien > Le Coton de Tulear : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Le Coton de Tulear : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Le Coton de Tulear : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Affectueux et joueur, le Coton de Tulear est un petit chien connu pour son beau pelage et son l’énergie débordante. Ce compagnon de vie idéal est solide, mais sa race est malheureusement prédisposée à certaines maladies. Découvrez nos solutions pour préserver sa santé sans vous ruiner.

Le Coton du Tulear : caractéristiques et origine

D’origine malgache, et plus particulièrement de la région de Tulear, le Coton de Tulear est un petit chien qui a su séduire les Français dès sa reconnaissance par l’Hexagone dans les années 1970.

Doté d’un long poil soyeux à la texture de coton, parfois ondulant, il est connu pour sa robe blanche, bien qu’elle puisse présenter des nuances grises ou fauves au niveau des oreilles. C’est un chien de petite taille qui mesure entre 23 et 28 cm pour un poids moyen de 3 à 6 kg. Plus long que haut, il est doté d’une queue touffue basse qui se recourbe dès qu’il est en mouvement. Sa tête est en forme de triangle, avec un museau court, un crâne large, de petits yeux bruns et ronds et des oreilles triangulaires tombantes.

Le Coton de Tulear est un toutou gai et expressif. Très intelligent, il prend plaisir à amuser la galerie avec ses petites pitreries. C’est un animal très affectueux qui aime jouer avec les petits et les grands. Débordant d’énergie, il est extrêmement tendre avec ses proches et ne supporte pas la solitude. Il est donc préférable de lui accorder le plus de temps possible et de l’éduquer très tôt à accepter vos absences si vous êtes actif. S’il est sociable, il se montre méfiant envers les inconnus. Dans ce cas, il faut respecter son souhait de retrait et ne pas le forcer au contact.

Il aboie très peu, mais lorsqu’il le fait, c’est en poussant des sons perçants. Il est plutôt facile à éduquer et il supporte bien la présence d’autres animaux, à condition de les élever ensemble. Il est important d’instaurer une éducation ferme, mais juste et positive, car le Coton de Tulear sait parfaitement parvenir à ses fins lorsqu’il vaut obtenir quelques faveurs.

Curieux, il ne supporte pas l’ennui. Il est donc important d’offrir au moins une sortie de 30 minutes chaque jour à votre chien, en dehors de votre jardin. Cela lui permettra de se dégourdir les pattes et d’éviter tout comportement ingérable à la maison.

Les principaux problèmes de santé du Coton du Tulear

Le Coton de Tulear est un petit toutou robuste et doté d’une espérance de vie moyenne de 15 ans, mais il demeure prédisposé à certaines maladies et fragilités.

  • L’abiotrophie corticale cérébelleuse : il s’agit d’une affection nerveuse provoquée par la dégénérescence prématurée des cellules du cervelet. L’animal atteint développe des tremblements involontaires, des difficultés pour se déplacer et pour coordonner ses mouvements. Il n’existe malheureusement aucune guérison possible pour cette maladie neurologique, mais l’animal ne souffre pas et il peut mener une vie quasiment normale jusqu’à ce que les symptômes soient trop importants.
  • L’encéphalite nécrosante : cette pathologie neurologique auto-immune peut être d’origine idiopathique ou infectieuse. L’animal malade change brusquement de comportement, il se montre déprimé, il peine à coordonner ses mouvements, il perd l’équilibre et certains perdent également la vue. La maladie évolue rapidement vers une paralysie faciale, de la toux, des vomissements et des troubles respiratoires. Pour prescrire le traitement adapté, le vétérinaire devra déterminer l’origine exacte de la pathologie.
  • L’ataxie néonatale : cette dégénérescence du système nerveux concerne près de 10 % des Cotons de Tulear. Présente dès la naissance, elle se manifeste par des troubles de l’équilibre et de la coordination des mouvements. Des tests ADN ont lieu pour éviter la transmission de la maladie et il n’est pas rare que les chiots incapables de tenir debout soient euthanasiés dès la naissance.
  • L’hyperoxalurie primaire : il s’agit d’un trouble rénal qui provoque une accumulation de cristaux d’oxalate dans l’organisme du chien. L’animal manifeste les premiers signes à l’âge de quelques semaines, notamment des vomissements, des diarrhées, une léthargie, une anorexie et une dépression. Le pronostic est négatif, raison pour laquelle les chiots identifiés sont généralement euthanasiés.
  • La maladie de von Willebrand : cette affection héréditaire est due à une défaillance du mécanisme de la coagulation sanguine. On distingue trois formes de la maladie, plus ou moins graves. L’animal atteint souffre de saignements spontanés au niveau des muqueuses. Dans les formes les plus graves, les saignements sont visibles dans les selles et les urines et le chien peut perdre la vie très rapidement. Il n’existe malheureusement aucun traitement, mais il est possible de limiter les symptômes des formes les moins graves pour prolonger la durée de vie du chien.
  • La rétinopathie multifocale de type 2 : il s’agit d’un décollement et d’une dégénérescence de la rétine. Le Coton de Tulear atteint présente des troubles de la vue dès l’âge de 4 mois et peut devenir aveugle. Il n’existe aucun traitement, mais le chien peut apprendre à vivre avec son handicap.

Par ailleurs, si son poil magnifique est un atout de séduction, c’est aussi son point faible et il est important d’en prendre soin pour éviter les invasions parasitaires et les troubles cutanés. Il est également sujet aux allergies, aux otites et aux infections oculaires, raison pour laquelle une hygiène rigoureuse est indispensable.

Pourquoi souscrire à une mutuelle santé pour son Coton du Tulear ?

Comme nous l’avons indiqué, le Coton de Tulear est un chien solide, mais exposé à plusieurs maladies graves. Or, ces pathologies nécessitent des soins coûteux, pour beaucoup à vie. Ils sont en effet indispensables pour prolonger l’existence du chien dans de bonnes conditions et limiter ses souffrances.

Pour vous permettre d’offrir les meilleurs soins à votre petit compagnon, vous pouvez souscrire un contrat de mutuelle santé. Il existe plusieurs formules qui vous permettent de bénéficier d’un remboursement de tout ou partie de vos frais vétérinaires, à hauteur de 50 à 100 %. Il vous suffit pour cela de verser une cotisation annuelle plus ou moins élevée.

Pour vous permettre de trouver la formule qui correspond aux besoins de votre chien et à vos capacités financières, notre comparateur de devis est à votre disposition. Cet outil gratuit et sans engagement vous adresse 4 offres personnalisées en seulement quelques instants.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Coton de Tulear
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : nVAZnU

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers