Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Conseils et Dossiers > Les frais vétérinaires sont-ils directement remboursés par l’assurance ?

Les frais vétérinaires sont-ils directement remboursés par l’assurance ?

Les frais vétérinaires sont-ils directement remboursés par l’assurance ?

Souscrire un contrat d’assurance santé pour son animal est un bon moyen de lui offrir des soins de qualité sans se préoccuper de ses finances. En effet, il suffit de choisir une formule adaptée aux besoins de l’animal et aux capacités financières du propriétaire pour être remboursé selon les termes et conditions établis lors de la signature du contrat. Mais les frais vétérinaires sont-ils directement remboursés par l’assurance ? Réponse dans ce dossier.

Les différentes formules de mutuelle pour animaux

Au sein de la majeure partie des compagnies d’assurance pour animaux, il existe plusieurs formules scindées en trois offres :

  • La formule basique, la moins coûteuse (5 à 15 euros par mois), permet de bénéficier d’un remboursement à hauteur de 50 à 70 % de quelques frais vétérinaires relatifs à la maladie et/ou à un accident.
  • La formule intermédiaire (15 à 30 euros par mois) offre un remboursement de 70 à 90 % des frais pour des soins qui incluent égalent les examens.
  • La formule premium (30 à 50 euros par mois) permet d’être remboursé à hauteur de 90 à 100 % de tous les soins, la prévention, la pharmacie et les obsèques.

Quelle procédure pour être remboursé de ses frais vétérinaires ?

Le principe est simple puisque ce type d’assurance fonctionne comme nos mutuelles complémentaires. Une fois la formule choisie et le contrat signé, l’animal est couvert et le propriétaire peut se faire rembourser des soins à hauteur du taux fixé.

Pour ce faire, il fait remplir une feuille de soins par le vétérinaire et l’adresse à sa compagnie d’assurance pour être remboursé des frais qu’il aura intégralement avancés. Le délai de remboursement varie entre plusieurs jours et plusieurs semaines selon la compagnie et selon la formule choisie.

Toutefois, il faut savoir que le remboursement des frais n’est pas toujours direct. En effet, il faut tenir compte de plusieurs paramètres :

  • Le plafond annuel de remboursement : la plupart des formules imposent un plafond annuel de remboursement. Les plus économiques l’établissent à quelques centaines d’euros contre plusieurs milliers d’euros pour les plus haut de gamme. Ainsi, une fois que les différents remboursements permis par le contrat ont atteint ce plafond, aucun des frais supplémentaires ne sera remboursé. Or, ce plafond peut être rapidement atteint, voire dépassé en cas de longue maladie ou d’une opération très couteuse.
  • La franchise : la franchise est un montant annuel que l’assureur se réserve dès lors que l’assuré sollicite au moins un remboursement dans l’année. Cette franchise est appliquée une fois par an. D’ordre général, elle est déduite du remboursement du ou des premiers soins. En conséquence, la ou les premières consultations de l’année peuvent ne pas être remboursées intégralement.
  • Le délai de carence : ce délai, qui peut s’étendre de quelques jours à plusieurs semaines, permet à l’assureur de se protéger des propriétaires qui souscrivent un contrat en vue d’un soin très coûteux ou d’un animal qui serait en longue maladie. Il débute à la signature du contrat. L’animal n’est donc pas encore couvert pendant cette période, donc les soins qui pourraient avoir lieu ne seront pas remboursés.

Enfin, comme nous l’avons mentionné précédemment, les taux de remboursement varient et les soins éligibles à un remboursement également. Ainsi, les frais vétérinaires peuvent ne pas être totalement remboursés par l’assurance.

Est-il possible d’être exempté d’avance des frais ?

La majorité des assurances fonctionnent par remboursement, ce qui impose au propriétaire d’avancer systématiquement les frais. Toutefois, au vu des montants exorbitants de certains soins et de la formule choisie, cette avance peut être difficile à effectuer.

Il faut savoir que le tiers payant n’existe pas pour les assurances animales. En revanche, certaines compagnies proposent une dispense d’avance de frais. Elles sont toutefois rares et il s’agit en majorité de formules proposées par des banques qui ne débitent le compte du propriétaire qu’une fois les soins remboursés. Il est à noter que ces formules sont souvent plus couteuses en moyenne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : d5F493

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Tarifs des soins vétérinaires Tarifs des soins vétérinaires Évaluer les coûts des soins vétérinaires est relativement complexe, car ils peuvent varier du simple au double selon le type de prestation réalisée, selon le praticien, mais aussi selon les...
  • Assurer un chien ou un chat déjà malade, est-ce possible ? Assurer un chien ou un chat déjà malade, est-ce possible ? Votre chien ou votre chat est malade et vous craignez que les assureurs refusent de le prendre en charge ? Sachez qu’il est possible de souscrire une assurance pour un animal déjà malade. Une...