Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Conseils et Dossiers > Le tarif de l'assurance varie-t-il suivant la race de mon chat ou chien ?

Le tarif de l'assurance varie-t-il suivant la race de mon chat ou chien ?

Le tarif de l'assurance varie-t-il suivant la race de mon chat ou chien ?

Vous souhaitez souscrire une assurance santé pour votre chat ou chien ou pour plusieurs de vos animaux et vous vous demandez si le tarif qui vous sera proposé est susceptible de varier selon la race de l’animal ? Cette question est totalement légitime et tout propriétaire peut s’interroger sur le fait qu’un chien ou chat peut lui coûter plus cher qu’un autre en termes d’assurance. Et dans ce cas, les garanties couvertes et les avantages évoluent-ils également ? Quels autres critères peuvent éventuellement impacter le prix d’une cotisation ? Nos réponses dans ce dossier.

Le tarif d’une assurance santé peut-il varier selon la race du chien ou du chat ?

La réponse est oui. En effet, les compagnies d’assurance pour animaux appliquent des tarifs différents en fonction des espèces, mais aussi des races. Cette différence de prix, de l’ordre de quelques euros, s’explique par diverses raisons.

Chez les chiens

Chez les chiens, il est à noter que toutes les races ne sont pas égales en matière de santé. En effet, certaines races de chiens sont plus fragiles et exposées à un plus grand nombre de maladies génétiques, de risques allergiques, de faiblesses osseuses ou musculaires, etc. Les races de chien à risque nécessitent des soins plus fréquents et bien souvent plus coûteux, ce qui pousse les assureurs à proposer des formules plus chères.

Selon les races, les chiens ne sont pas considérés comme sénior au même âge. En effet, les plus petites races ont généralement une espérance de vie plus longue, en moyenne de 14 à 15 ans, contre 8 à 10 ans pour les plus grandes. En conséquence, un chien de grande taille sera sénior entre 5 et 7 ans, contre 7 à 8 ans pour les plus petits. Or, l’âge du chien a une conséquence sur le prix de la cotisation. En conséquence, vous payerez probablement plus cher plus tôt si votre chien est d’une race de grande taille, en comparaison d’un toutou de race de petite taille.

Chez les chats

Chez les chats, la cotisation mensuelle est d’ordinaire moins élevée que celles des chiens, car les chats sont d’ordre général moins malades, ils font donc moins souvent l’objet de soins vétérinaires et pour des montants moins importants.

Toutefois, comme pour les chiens, il faut savoir qu’une différence s’applique en fonction des races. Certaines races sont également plus exposées aux risques de maladies et de troubles génétiques, le montant de la cotisation est donc plus élevé. Plus généralement, assurer un chat de race coûte plus cher qu’assurer un chat de gouttière ou un chat européen, races réputées plus résistantes.

Les variations de formules

La différence de prix entre deux animaux de même âge, mais de races différentes sera plus ou moins importante en fonction de la formule choisie. Pour les formules basiques, la différence est de l’ordre de 1 à 3 euros par mois, contre une moyenne de 3 à 6 euros par mois en formule intermédiaire et de 6 à 10 euros pour une formule premium.

La différence est donc relativement légère, mais elle est bien existante.

Quels sont les autres critères qui ont un impact sur le prix de l’assurance ?

La race du chien ou du chat n’est pas le seul critère susceptible de faire évoluer le prix de la cotisation d’assurance. Nous avons déjà évoqué l’âge de l’animal. En effet, les assureurs pratiquent des tarifs plus élevés lorsque l’animal devient sénior, car un chien ou un chat âgé est susceptible de tomber plus souvent malade. Par ailleurs, une différence est notable entre les chiens et les chats.

Un autre critère peut impacter le coût d’une assurance pour animaux. Il s’agit du lieu de résidence de l’animal. En effet, les compagnies d’assurance considèrent qu‘un animal qui vit en appartement est soumis à moins de risques et de dangers qu’un chat ou un chien qui vit dans une maison avec jardin, en campagne, susceptible de fuguer, d’être heurté par un véhicule, blessé par un chasseur ou de contracter une maladie au contact d’autres animaux. Un surplus de quelques euros est donc possible pour assurer ces derniers.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4gfCA3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers