Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les maladies du chat > Quels sont les principaux cancers du chat ?

Quels sont les principaux cancers du chat ?

Quels sont les principaux cancers du chat ?

Un chat peut être atteint de nombreuses formes de cancers. Les tumeurs sont en effet malheureusement fréquentes, qu’elles soient bénignes ou malignes, mais un cancer évoluera différemment selon sa forme. Quoi qu’il en soit, il est impératif de consulter le vétérinaire au plus tôt au moindre doute. Découvrez les principaux cancers que l’on peut rencontrer chez le chat ainsi que les symptômes à surveiller. Nous vous présenterons également les traitements existants.

Le cancer chez le chat : mise au point

Chez un chat en bonne santé, les cellules de son organisme se développent, assurent leur rôle et meurent avant d’être remplacées par d’autres. Mais lorsqu’un dérèglement survient, la division cellulaire naturelle est perturbée et peut provoquer la formation de tumeurs à tout endroit de l’organisme.

Une tumeur peut être bénigne, c’est-à-dire non cancéreuse, ou maligne, c’est-à-dire cancéreuse. Les tumeurs bénignes sont généralement retirées par voie chirurgicale et ne présentent le plus souvent pas de risque pour la santé du chat, même si certaines – très rares – peuvent se transformer en tumeurs malignes et d’autres être trop imposantes pour être entièrement ôtées.

Les tumeurs malignes se forment dans un endroit du corps et peuvent se répandre dans l’organisme par le biais des métastases, qui sont des cellules cancéreuses. Les tumeurs primaires sont les tumeurs initiales qui sont les premières à s’être formées. Les tumeurs secondaires sont celles qui sont apparues à d’autres endroits du corps par le biais des métastases.

Le cancer peut toucher un chat à tout âge et il peut être plus ou moins grave selon l’endroit où la tumeur est placée, sa nature bénigne ou maligne, la présence ou non de métastases et la rapidité de la prise en charge. Lorsque le vétérinaire opère le chat, il ne sait pas toujours si la tumeur est cancéreuse ou non. Seules une biopsie ou une analyse histologique permettent de le savoir.

Quels sont les principaux cancers du chat ?

Un chat peut développer un grand nombre de cancers, mais voici les principaux rencontrés.

Le lymphome

Le lymphome est le cancer le plus fréquemment rencontré chez le chat, puisqu’il représente près de 30 % d’entre eux. Il s’attaque au système lymphatique, et plus particulièrement aux lymphocytes, qui sont les globules blancs et qui participent au système immunitaire de l’animal. Or, les globules blancs se trouvent dans de nombreux organes, comme les reins, le foie, les intestins, la rate, les poumons ou les ganglions. Tous les organes qui en possèdent peuvent donc être touchés, mais c’est la forme digestive qui demeure la plus répandue.

Le lymphome se développe essentiellement chez les chats âgés et chez ceux qui ont contracté la leucose féline, quel que soit leur âge. Le chat malade peut présenter différents symptômes selon les organes atteints, comme des vomissements, des diarrhées, une constipation, etc.

Pour être confirmé, le vétérinaire doit effectuer des analyses sanguines, des analyses cytologiques et histologiques, des échographies, des radiographies, etc. La chimiothérapie est le traitement le plus fréquent, car le cancer touche généralement plusieurs organes. Elle est bien tolérée et une amélioration peut être observée en moins de deux semaines.

Le fibrosarcome

Cette tumeur maligne touche le tissu sous-cutané et se manifeste sous la forme d’une masse imposante entre les omoplates. Ce cancer très agressif touche des animaux âgés de 6 à 10 ans le plus souvent.

Ce type de cancer est complexe, car il est rarement possible de retirer l’intégralité de la tumeur. Une radiothérapie peut être prescrite, mais les récidives sont fréquentes.

Les tumeurs mammaires

Chez la chatte non stérilisée, la tumeur mammaire est malheureusement fréquente. Ce sont les chattes âgées qui sont les plus touchées et les métastases sont présentes dans 50 % des cas. La tumeur est rarement bénigne, car 9 tumeurs sur 10 sont cancéreuses.

Ces tumeurs peuvent être détectées en palpant la chaîne mammaire, car elles forment des boules plus ou moins grosses, parfois des deux côtés du ventre de la chatte.

Il est à noter que la stérilisation permet de diminuer le risque de tumeur mammaire de plus de 90 %. Toutefois, plus la chatte a connu des périodes de chaleurs, moins la stérilisation aura un impact positif puisqu’une chatte opérée entre 1 et 2 ans ne voit le risque se réduire que de 10 %. Par ailleurs, la pilule contraceptive est à éviter, car elle favorise le développement de ce type de cancer.

Le carcinome épidermoïde

Ce cancer touche essentiellement les chats au poil blanc ou clair, ou ceux qui ont un pelage blanc au niveau des oreilles et du museau. Il est provoqué par une surexposition au soleil, raison pour laquelle il est important de protéger son chat avec de la crème solaire adaptée pendant l’été.

Quels sont les principaux symptômes rencontrés en cas de cancer ?

Plus tôt le chat est pris en charge par le vétérinaire, plus ses chances de survie et de guérison sont grandes. Les symptômes d’un cancer sont très variés, car ils dépendent du type de cancer, de son stade d’évolution et de l’animal. Tous ne réagissent pas de la même manière.

Voici les symptômes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous faire suspecter un cancer :

  • Une perte d’appétit et de poids importante
  • Une fatigue générale, un abattement, une apathie, un manque d’entrain
  • Des vomissements
  • Des diarrhées
  • Des pertes sanguines
  • Des étourdissements et des troubles de l’équilibre lors des déplacements

Certaines tumeurs sont visibles sous la peau du chat et d’autres sont palpables. Quoi qu’il en soit, toute masse anormale doit vous alerter et vous pousser à consulter le vétérinaire le plus rapidement possible.

Comment traiter le cancer chez le chat ?

Il n’est pas toujours possible de guérir le chat du cancer. Toutefois, plusieurs formes de traitement existent.

  • La chirurgie est la plus pratiquée, car elle permet d’extraire la tumeur lorsque cela est possible, ou du moins une partie de celle-ci. Elle ne suffit pas toujours à soigner le chat, mais elle lui apporte du confort.
  • La chimiothérapie est fréquemment associée à la chirurgie pour éviter qu’un cancer ne s’étende ou pour freiner la croissance des cellules cancéreuses. Bien tolérée, elle peut permettre à certains chats de gagner quelques mois ou années de vie.
  • La radiothérapie est moins pratiquée, mais elle peut être une solution pendant ou après la chirurgie.

Quoi qu’il en soit, pour limiter le risque de cancer chez le chat, il est important de veiller à lui offrir une bonne hygiène de vie, avec une alimentation saine, de qualité et équilibrée, de l’élever dans un environnement sain et de lui permettre de se dépenser chaque jour par le jeu ou par un accès libre en extérieur.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : u7iGUi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers