Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les maladies du chat > Le diabète chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Le diabète chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Le diabète chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Le diabète sucré est une maladie endocrinienne grave qui peut toucher le chat comme l’homme. Due à un dysfonctionnement du pancréas, la pathologie peut avoir de multiples causes et se manifester par plusieurs symptômes. Découvrez les caractéristiques de cette maladie, les causes possibles et les signes cliniques à surveiller, ainsi que les traitements existants et les modes de prévention à mettre en place.

Le diabète chez le chat : comment se caractérise-t-il ?

Le diabète n’est pas qu’une maladie humaine, il peut tout à fait toucher le chat. Dans ce cas, il s’agit du diabète sucré, qui est dû à une augmentation du taux de glucose dans le sang de l’animal. Cette augmentation est la conséquence d’un manque ou d’une mauvaise régulation de l’insuline, qui est une hormone naturellement présente dans l’organisme du chat et produite par son pancréas. Si la pathologie peut se déclarer à tout âge, la plupart des animaux atteints sont des mâles castrés âgés de 6 à 8 ans et plus, en surpoids ou obèses.

Lorsqu’un chat se nourrit, l’insuline permet aux glucides ingérés d’être transformés en glucose puis de rejoindre la circulation sanguine en traversant la paroi intestinale afin de fournir de l’énergie à l’ensemble des cellules de l’organisme. Or, le chat diabétique manque d’insuline ou son pancréas n’en produit pas assez, ce qui ne permet pas à son organisme d’assimiler le glucose. En conséquence, le sucre ne parvient pas dans les cellules et reste dans le sang, conduisant à un lent empoisonnement de l’organisme.

Quelles sont les causes du diabète chez le chat ?

Les causes de cette maladie hormonale sont multiples. En voici les principales :

  • L’âge : dès l’âge de 8 ans, un chat est considéré comme sénior et son organisme est plus enclin à développer une pathologie comme le diabète.
  • Le surpoids et l’obésité : un chat de plus de 7 kg est considéré, pour la plupart des races, comme en surpoids conséquent, voire en situation d’obésité. Or, cet excès pondéral favorise l’apparition du diabète. En effet, un chat en surpoids est un animal qui mange mal et/ou trop. Il est important de le nourrir avec une alimentation de grande qualité, adaptée aux chats, saine, équilibrée et bien dosée. Évitez les gourmandises, friandises, restes de repas et autres petits écarts qui favorisent la prise de poids. Par ailleurs, un chat a besoin de se dépenser chaque jour pour ne pas grossir. S’il ne sort pas, il faut lui permettre de jouer quotidiennement, seul ou avec vous.
  • La race : certaines races de chats sont plus sensibles au diabète et auront tendance à développer la maladie plus facilement.
  • L’hérédité : le diabète a tendance à se transmettre de génération en génération. Ainsi, une mère ou un père atteint a de fortes chances de rendre ses petits diabétiques.
  • Les maladies : certaines maladies, comme la maladie de Cushing ou toutes les affections du pancréas, ont tendance à favoriser l’apparition du diabète.

Quels sont les symptômes du diabète chez le chat ?

Les symptômes du diabète sont nombreux, car les cellules du chat étant incapables d’absorber naturellement le glucose, la maladie impacte l’ensemble de l’organisme. Voici les signes cliniques observables :

  • Des mictions fréquentes : les reins du chat ne sont plus capables de filtrer l’excès de sucre dans le sang. En conséquence, le sucre pénètre directement dans les urines et entraîne une augmentation des mictions. Le chat urine très fréquemment et souvent de manière incontrôlée, ce qui laisse parfois penser à des accidents.
  • Une soif plus importante : le fait que le chat urine beaucoup augmente sa soif. Il cherchera donc à boire à toutes les sources possibles.
  • Un appétit différent : le diabète coupe l’appétit de certains chats et l’augmente chez d’autres. Dans tous les cas, vous constaterez que les habitudes alimentaires de votre matou changent et il perdra du poids, quelles qu’elles soient.
  • Une fatigue intense : l’animal diabétique a tendance à se sentir très fatigué, puisque ses cellules ne stockent plus le glucose sous forme d’énergie.
  • Un poil terne : le manque de sucre et de gras dans l’organisme du chat a tendance à rendre son poil terne. Bien souvent, l’animal ne se lave plus ou de manière peu régulière.

Le diagnostic du diabète chez le chat

Pour confirmer un diabète, le vétérinaire doit effectuer une analyse sanguine qui révélera un taux élevé de glucose. Il est important que vous consultiez sans attendre lorsque vous constatez l’apparition des premiers symptômes, car les reins de votre chat peuvent se fatiguer rapidement, ce qui a de graves conséquences. Faites part de vos observations et de votre suspicion à votre vétérinaire afin de l’aider dans son diagnostic. Plus votre animal sera pris en charge tôt, mieux ce sera pour sa santé.

Attention toutefois, car le stress de la visite chez le vétérinaire peut entraîner une hausse naturelle du taux de sucre dans le sang. En conséquence, les résultats de l’analyse sanguine peuvent être faussés et masquer une autre maladie. Veillez donc à rassurer votre matou, voire à couvrir sa cage d’un tissu pour l’isoler de la salle d’attente et l’apaiser.

En cas de besoin, le vétérinaire peut prescrire une analyse des urines pour confirmer le diagnostic lorsqu’il lui semble douteux.

Quels sont les traitements pour le diabète du chat ?

Le diabète du chat est une maladie grave, mais qui peut être traitée par des traitements adaptés, notamment des injections d’insuline. Toutefois, il faut savoir que la maladie ne se guérit pas ; le traitement ne sert qu’à soulager l’animal et à améliorer son confort et son bien-être.

Dans le cas d’un diabète de type 1, le plus grave, le chat aura besoin de deux injections par jour. Pour le diabète de type 2, l’insuline n’est pas toujours nécessaire, mais il faut réadapter les habitudes du chat en termes d’alimentation et d’hygiène de vie.

Quoi qu’il en soit, en parallèle au traitement, un chat diabétique doit impérativement perdre son surpoids. Il est donc indispensable de lui fournir une alimentation de qualité, adaptée aux chats diabétiques, bien équilibrée et soigneusement dosée. Votre vétérinaire pourra également vous recommander des préparations maison à proposer à votre animal, tout en veillant à bien respecter le bon équilibre entre sucres lents, fibres et viande maigre.

Par ailleurs, le chat diabétique doit garder une activité quotidienne pour favoriser la perte de poids. Laissez-le sortir si vous le pouvez, en veillant à ce qu’il n’aille pas se nourrir dans le voisinage, ou jouez avec lui chaque jour pour qu’il se dépense bien. Laissez-lui également quelques jeux à portée pour qu’il s’occupe en votre absence.

Est-il possible de prévenir le diabète chez le chat ?

Il n’existe pas véritablement de mode de prévention pour éviter le diabète chez le chat, car tout animal peut être touché. Toutefois, pour éviter au maximum la maladie, il est important de veiller à la bonne hygiène de vie de votre petit compagnon. Pour cela, nourrissez-le avec une alimentation saine, de qualité, équilibrée, bien dosée et sans excès. Évitez les friandises et toute autre source de graisses et de sucres.

Veillez également à ce que votre chat se dépense chaque jour, soit en sortant, soit en jouant avec lui et en lui laissant des jouets à disposition pour qu’il s’amuse seul.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : x4LvVS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers