Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les maladies du chat > La gingivite chez le chat : symptômes, traitement et prévention

La gingivite chez le chat : symptômes, traitement et prévention

La gingivite chez le chat : symptômes, traitement et prévention

La gingivite est une inflammation des dents qui se traduit par des gencives rouges et gonflées. Selon le stade de l’infection, d’autres symptômes peuvent se manifester. Si la gingivite n’est pas grave et peut être soignée facilement, il est impératif de consulter rapidement le vétérinaire pour éviter une surinfection et des atteintes graves des organes internes. Découvrez les caractéristiques de la pathologie, les signes cliniques à observer, les traitements possibles et la prévention à mettre en place.

Qu’est-ce que la gingivite ?

La gingivite est une inflammation des gencives commune qui touche beaucoup de chats. Elle ne présente pas de gravité lorsqu’elle est traitée rapidement par les soins vétérinaires. Pour éviter ce type de désagrément, il est important de veiller à la santé bucco-dentaire du chat. Celui-ci est doté de 30 dents, ses dents de lait tombent entre l’âge de 4 et 6 mois et sont aussitôt remplacées par les dents définitives. Prendre soin de sa dentition est essentiel, car elle permet au chat de se nourrir et de se laver, voire de chasser et de se défendre. Si c’est un problème courant, il ne faut pas le minimiser, car, comme pour l’homme, une douleur dentaire chez le chat est très difficile à supporter et elle peut gravement s’infecter en l’absence de soins.

Les causes de l’infection

Dans la majorité des cas, la gingivite survient en raison de la présence de tartre qui forme une plaque dentaire sur les dents et gencives. Or, celle-ci contient des bactéries et des toxines qui provoquent une irritation et une inflammation. Le tartre se forme naturellement et s’élimine le plus souvent grâce à l’alimentation dure, comme les croquettes. Toutefois, certains chats produisent naturellement plus de tartre que d’autres.

D’autres facteurs peuvent également être en cause dans le cas d’une gingivite. C’est notamment le cas lorsque l’alimentation est essentiellement constituée de pâtée, qui est une nourriture liquide. Mais la gingivite peut également être due à un trouble immunologique, à la présence d’une bactérie ou à un virus, comme le calicivirus qui se localise dans la bouche, la leucémie féline ou encore une insuffisance rénale.

Quels sont les symptômes de la gingivite du chat ?

La gingivite est une inflammation des gencives qui nécessite une attention particulière pour être décelée tôt. Pour cela, il est important de vérifier régulièrement l’état de la bouche du chat.

Lorsqu’un chat souffre d’une gingivite, il manifeste plusieurs signes cliniques suivants :

  • Les gencives du chat sont gonflées, rouges et sensibles au toucher. Dans un premier temps, les rougeurs ne forment qu’une ligne à la base des dents.
  • L’intérieur de la bouche est rouge et enflammé.
  • Le chat a mauvaise haleine, on dit qu’il souffre d’halitose.
  • Il peut se mettre à saliver de manière excessive.
  • Il peut avoir des difficultés à s’alimenter en raison de la douleur.
  • Certains chats perdent complètement l’appétit.
  • L’animal peut changer de comportement en raison de la douleur et se montrer plus distant ou agressif.

Faute de soins rapides, la gingivite peut s’aggraver et provoquer un décollement de la gencive, ce qui entraine dans un premier temps la chute des dents et ce qui accroît ensuite le risque d’infection grave. En effet, toutes les bactéries présentes dans la bouche du chat peuvent ainsi rejoindre la circulation sanguine via les gencives ouvertes et ainsi se répandre dans l’organisme, provoquant des affections diverses au niveau des organes.

Le diagnostic de la gingivite chez le chat

Au moindre symptôme douteux, vérifiez la bouche de votre animal à la recherche d’une inflammation. Consultez rapidement votre vétérinaire afin qu’il apporte à votre chat des soins appropriés. Il est en effet impératif de soigner une gingivite très rapidement pour éviter toute aggravation qui pourrait avoir des conséquences dramatiques. En outre, n’oubliez pas que même s’il ne le montre pas, votre animal souffre et la douleur dentaire est très aiguë, ce qui la handicape au quotidien.

Le vétérinaire effectuera un diagnostic après un examen général du chat. Lui seul peut identifier une gingivite, car d’autres affections buccales peuvent être en cause. Il commence par inspecter l’intérieur de la bouche du chat. S’il suspecte autre chose ou si la gingivite est à un stade avancé, il peut pratiquer d’autres examens complémentaires pour vérifier les atteintes de l’organisme.

Comment traiter la gingivite chez le chat ?

Il est heureusement simple et rapide de soigner la gingivite chez le chat, à condition de la déceler rapidement et de consulter le vétérinaire au plus tôt. La plupart du temps, le praticien prescrit un traitement médicamenteux à base de gel dentaire. Celui-ci doit être appliqué directement sur les gencives enflammées avec un doigt bien propre pour éviter une surinfection. En outre, le vétérinaire peut prescrire des compléments alimentaires qui aideront à diminuer l’infection et à soulager plus rapidement l’animal, tout en boostant son système immunitaire.

En revanche, si la gingivite est à un stade plus avancé et que des ulcères se sont formés, le praticien proposera un traitement de fond à base d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires.

Dans tous les cas, il sera préconisé de réaliser un détartrage afin d’éliminer la plaque dentaire accumulée et de soulager les dents en mauvais état. Le retrait des dents les plus abîmées peut également être envisagé. Si le tartre se reforme très facilement chez le chat, il peut être recommandé de lui brosser les dents de temps en temps (3 fois par semaine en moyenne) et de lui faire des bains de bouche. Ces soins ne peuvent être effectués que sur avis médical et à l’aide de produits vétérinaires, qui peuvent être avalés par le chat sans danger.

Si le tartre n’est pas en cause, le vétérinaire effectue une prise de sang à la recherche d’une autre maladie comme la leucémie féline, l’insuffisance rénale, etc. Dans ce cas, il adaptera le traitement pour soulager la gingivite et contrer, dans la mesure du possible, la maladie qui la provoque.

Est-il possible de la prévenir la gingivite du chat ?

Lorsqu’une gingivite se forme, c’est souvent en raison d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Il est donc important de veiller à la bonne tenue de celle-ci pour la santé de votre matou.

Privilégiez une alimentation sèche, comme les croquettes, et surtout de grande qualité. En effet, les produits proposés en grande surface ne sont pas suffisamment équilibrés et peuvent provoquer des carences, à l’origine de diverses affections. Achetez de préférence vos croquettes chez le vétérinaire ou en animalerie ; si ces produits coûtent plus cher, ils sont aussi plus consistants et le chat en mange peu pour être rassasié.

De temps en temps, ou si votre chat a tendance à être souvent envahi de tartre, brossez-lui les dents à l’aide de produits pour chats vendus chez le vétérinaire. Il existe également des friandises qui facilitent un brossage naturel. En outre, pensez à consulter pour un détartrage de temps en temps. La visite de contrôle et de vaccination annuelle est un bon moment pour faire le point sur l’état de sa dentition. Toutefois, surveillez régulièrement la bouche de votre chat.

Enfin, outre ces contrôles visuels réguliers, pensez à faire vacciner votre matou chaque année afin de préserver sa bonne santé et d’éviter la survenue de maladies qui peuvent engendrer des gingivites.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : W7qwBr

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers