Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les maladies du chat > L'acné du chat : symptômes, traitement et prévention

L'acné du chat : symptômes, traitement et prévention

L'acné du chat : symptômes, traitement et prévention

L’acné féline est une maladie dont la cause n’est pas encore clairement identifiée, mais pour laquelle plusieurs facteurs favorisants sont connus. Elle se caractérise par la formation de points noirs au niveau du menton et autour de la queue du chat. Ceux-ci évoluent rapidement en l’absence de soins immédiats et des boutons apparaissent, suivis de pustules jusqu’à ce que la zone soit complètement infectée. Il est important de consulter le vétérinaire pour mettre en place un traitement au plus tôt, car l’acné féline peut prendre une forme grave. Découvrez les caractéristiques de cette maladie, les symptômes à surveiller, la prévention à mettre en place et les traitements à envisager.

Qu’est-ce que l’acné du chat et d’où vient-elle ?

Lorsqu’un chat présente de petits boutons en grand nombre au niveau de la lèvre inférieure et du menton, il peut souffrir d’acné féline. Cette maladie est plus ou moins grave selon les formes qu’elle adopte. Si la cause exacte de sa survenue est encore inconnue, les scientifiques s’accordent sur le fait que plusieurs facteurs favorisent sa manifestation. Parmi ceux-ci, on note :

  • Un stress très important et durable
  • Un manque d’hygiène de l’animal
  • Une allergie, notamment aux plastiques
  • Un système immunitaire affaibli

Ces différents troubles provoquent une augmentation de la production naturelle de sébum. Cette substance est sécrétée par les glandes pilosébacées afin de protéger l’épiderme et les poils. Toutefois, lorsqu’elle est produite en excès en raison de l’inflammation des glandes, elle s’accumule à la surface de la peau et obstrue les follicules pileux, formant des points noirs qui peuvent s’infecter, occasionnant alors des boutons et des pustules.

Quels sont les symptômes de l’acné chez le chat ?

Pour reconnaître l’acné féline, il faut savoir que la maladie provoque de petits points noirs et des boutons qui peuvent être purulents au niveau de la lèvre inférieure du chat, sous le menton et autour de la queue. Chez les chats sans poils, ils sont très aisément repérables, ce qui n’est pas toujours le cas chez un chat à poils, surtout s’ils sont longs ou épais.

Toutefois, lorsqu’un chat souffre d’acné féline, il peut manifester certains signes qui peuvent vous orienter vers cette piste :

  • L’animal se gratte souvent au niveau du menton et du bas du dos,
  • Il se mordille la peau sur ces mêmes zones,
  • Son poil peut s’arracher en raison des grattages excessifs,
  • Des plaies ou des croûtes sont visibles aux endroits grattés si le chat se blesse,
  • Les zones atteintes peuvent s’infecter et former des œdèmes, des pustules ou des fistules,
  • De petites boules peuvent être perçues sous la peau au toucher au niveau des zones concernées,
  • Les poils de la zone peuvent être collés par du sébum noirâtre,
  • De gros boutons purulents peuvent se former autour des lèvres du chat ou de sa queue.

L’acné peut être douloureuse et provoquer un véritable sentiment de mal-être chez l’animal. Toutefois, ces symptômes peuvent également être ceux d’une autre maladie que l’acné, comme la gale, une mycose, une allergie à une piqûre de puce ou la teigne. Il est donc impératif de consulter le vétérinaire dès l’apparition des premiers signes.

Le vétérinaire va commencer par écarter d’autres pathologies pour identifier l’acné du chat. Il peut réaliser un raclage cutané pour détecter la présence de bactéries et un examen du pelage de l’animal.

Comment traiter l’acné du chat ?

Le traitement de l’acné légère

Tant que l’acné reste légère, c’est-à-dire que les boutons n’ont pas eu le temps de s’infecter grâce à une détection précoce, elle peut être facilement soignée à l’aide de plusieurs traitements :

  • L’application d’une lotion désinfectante sur la zone touchée
  • Des lavages avec un shampoing traitant adapté destiné à réduire la production excessive de sébum
  • Une lotion ou une pommade antibiotique en application locale associée à un anti-inflammatoire

La maladie est généralement facile à contrôler sous cette forme, mais des récidives sont possibles si la cause de l’acné n’est pas identifiée et traitée.

Le traitement de l’acné infectée

Lorsque l’acné s’est infectée au point de former des pustules et de gros boutons purulents, le vétérinaire prescrit un traitement antibiotique qui permet une action globale et non plus seulement locale.

Le traitement de l’acné aggravée

Lorsque l’acné féline s’est aggravée, le chat reçoit un traitement à base de corticoïdes en plus des différents soins précédemment cités. Une fois le traitement terminé, une cure de rétinoïdes synthétiques doit être suivie afin de limiter le risque d’une nouvelle formation de points noirs.

Le traitement de la cause

En parallèle au traitement de l’acné, le vétérinaire cherche la cause possible de son apparition afin d’agir sur celle-ci et éviter un retour de l’inflammation. L’allergie au plastique est une cause fréquente. Dans ce cas, évitez tout contact du chat avec ce matériau et remplacez ces gamelles par des versions en céramique ou en verre que vous prendrez soin de laver chaque jour.

En cas d’allergie à une bactérie, à un champignon ou à une piqûre de puce, le vétérinaire peut prescrire un traitement adapté.

Si le stress est en cause, identifier son origine et y remédier est indispensable. Parfois, un traitement apaisant est préconisé pour aider l’animal à retrouver un certain mieux-être.

Attention, car les récidives sont possibles tant que la cause de la formation de l’acné n’est pas clairement identifiée et traitée.

Est-il possible de la prévenir ?

Prévenir l’apparition de l’acné n’est pas toujours évident, car la cause n’est pas systématiquement identifiée. Quoi qu’il en soit, il est important de veiller à assurer une excellente hygiène de vie à votre chat avec une alimentation équilibrée et de qualité, un brossage régulier et des temps de jeu suffisants afin d’éviter toute apparition de stress. Le chat a besoin de régularité et d’une routine bien établie pour être serein.

Achetez-lui de préférence des gamelles en verre ou en céramique et lavez-les chaque jour. Changez son eau plusieurs fois par jour afin qu’elle reste propre et saine.

Enfin, prenez soin de son bien-être en consultant le vétérinaire au moins une fois par an afin d’effectuer un examen de contrôle de son état de santé et les vaccinations qui le protégeront pour l’année à venir. Au moindre symptôme suspect, n’hésitez pas à consulter afin de mettre en place les bonnes mesures et les traitements adaptés au plus tôt.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : zcMHdD

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers