Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les maladies du chat > Le teigne chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Le teigne chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Teigne chez le chat : symptômes, traitement et prévention

La teigne est une maladie très contagieuse et due à un champignon microscopique. Celui-ci colonise la peau et le poil du chat, provoquant ou non des symptômes visibles. Malheureusement, elle est également un danger pour l’homme et le champignon en cause peut survivre près d’un an dans l’environnement de l’animal et le recontaminer à l’infini en l’absence de traitement et d’une bonne désinfection. Découvrez les caractéristiques et les symptômes de cette affection cutanée, ainsi que les traitements possibles et les modes de prévention à envisager.

La teigne chez le chat : de quoi s’agit-il ?

La teigne est une maladie dermatologique qui est due à des champignons microscopiques qui se propagent dans les poils et sur la peau du chat. Ces champignons sont des dermatophytes et provoquent ainsi une mycose très contagieuse. La teigne entraîne des lésions cutanées caractérisées par une tache ronde à l’aspect écailleux et dépourvue de poils. L’animal atteint ne souffre pas systématiquement de démangeaisons et peut même ne présenter aucun symptôme apparent. En outre, la maladie se propage rapidement, mais évolue par stades de plus en plus visibles dans la grande majorité des cas. Les premières lésions sont très petites et discrètes, puis l’animal perd ses poils et enfin les croûtes se forment. Sans un contrôle très régulier du pelage du chat, il est parfois difficile de diagnostiquer la maladie tôt.

Malheureusement, et pour ne rien simplifier, la teigne peut être transmise par plusieurs types de champignons, ce qui nécessite la mise en place d’un traitement spécifique pour une réelle efficacité. Néanmoins, le plus fréquent est le Microsporum canis, qui touche également le chien, mais aussi l’homme.

Il est indispensable de désinfecter tout élément en contact avec un animal contaminé, car le champignon peut survivre jusqu’à un an sur d’autres objets ou animaux et se transmettre ainsi inlassablement. Si la maladie n’est pas grave au point d’impacter la survie de l’animal, elle demeure extrêmement contagieuse et très contraignante, car s’en débarrasser exige beaucoup de travail et de patience !

Quels sont les symptômes de la teigne ?

Certains facteurs seraient susceptibles de rendre certains chats plus sensibles que d’autres au développement de la teigne, mais il n’est pas encore possible de les connaître tous et convenablement. Il semblerait que les animaux souffrant de carences alimentaires, de stress et de troubles digestifs soient plus sujets à la maladie, car leurs défenses immunitaires sont fragilisées.

Pour identifier la pathologie, il faut parfois s’armer de patience et avoir de bons yeux, car tous les chats ne la manifestent pas de la même manière et certains ne sont que légèrement touchés aux pattes, voire pas du tout. Néanmoins, si on observe des signes variés, il est possible d’affirmer que les symptômes suivants sont les plus fréquents :

  • Une zone de forme ronde sans poil et présentant un diamètre de 1 à 8 cm apparaît principalement au niveau de la tête et du dos.
  • Cette zone est couverte d’une peau squameuse et/ou rouge et irritée.
  • La formation de croûtes à la surface de la peau est fréquente.
  • Parfois, une perte de poils diffuse est constatée.

En revanche, l’animal n’est pas plus atteint, c’est-à-dire que son état général de santé ne se dégrade pas, il ne semble pas fatigué, il ne perd pas l’appétit et ne présente pas de fièvre.

Il est rare que le chat se gratte. Si tel est le cas, c’est qu’il est particulièrement sensible aux attaques du champignon et que les lésions ne sont infectées au contact de bactéries.

Le diagnostic de la teigne

Au moindre doute, il est conseillé de consulter rapidement votre vétérinaire. En effet, il faut agir vite pour le bien de votre animal, mais également pour décontaminer tout votre intérieur. Le spécialiste observera le pelage du chat pour constater les traces de l’affection.

Pour confirmer le diagnostic de la teigne, le vétérinaire peut procéder à plusieurs examens complémentaires :

  • Le test à la lampe à UV, ou lampe de Wood : cette lampe fait apparaître certaines souches du champignon dans les poils infectés par fluorescence.
  • La biopsie cutanée : le spécialiste racle la peau du chat pour analyse.
  • Le trichogramme et l’analyse en laboratoire : pour identifier le champignon responsable de la teigne, le vétérinaire peut effectuer une culture en laboratoire d’un prélèvement cutané ou de poils.

Consultez toujours rapidement le vétérinaire en cas de doute, car la teigne peut contaminer l’homme ! Ne prenez pas cette maladie à la légère.

Comment traiter la teigne chez le chat ?

Le plus souvent, le vétérinaire prescrit un traitement pour une durée minimale d’un mois. Celui-ci se compose d’un shampoing fongicide destiné à tuer le champignon en cause pour l’éliminer de l’ensemble du pelage du chat.

Pour soulager localement les lésions, il peut prescrire une pommade ou une lotion antimycosique, ainsi qu’un antifongique oral pour une action plus globale et plus efficace.

Le vétérinaire reverra l’animal en consultation après l’arrêt du traitement pour vérifier que la maladie est bien guérie. Si tel n’est pas le cas, de nouvelles analyses seront effectuées pour vérifier l’identification du champignon en cause et un nouveau traitement sera prescrit. Dans tous les cas, il effectuera deux prélèvements à intervalle de 15 jours pour vérifier que la maladie ne se redéveloppe pas.

Il est en effet indispensable d’agir sur tous les fronts et de bien désinfecter votre intérieur, sans quoi le chat peut se recontaminer au contact des champignons résistants. Utilisez de l’eau de javel et du chlore pour nettoyer votre maison, mais aussi tous les tissus en contact avec l’animal, qui doivent être mis à bouillir en machine à laver. Passez régulièrement l’aspirateur et brûlez le sac. Quant aux autres animaux du foyer, faites-leur un shampoing fongicide également.

Il faut savoir que le traitement pour soigner la teigne sera long et coûteux, mais aussi que la désinfection de votre intérieur exigera patience et rigueur. Néanmoins, il n’existe pas d’autres possibilités pour en venir à bout !

Peut-on prévenir la maladie ?

À ce jour, il n’existe ni traitement préventif ni vaccin contre la teigne. Il est donc important d’examiner régulièrement le pelage de votre animal à la recherche de lésions éventuelles et de veiller à maintenir votre matou en bonne santé par des soins adaptés et une alimentation de qualité et bien équilibrée. Ne laissez pas son système immunitaire se fragiliser, car ce sera la porte d’entrée à ce champignon !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : bMSSaW

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers