Le lymphome chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Date : 14/10/2020 - Catégorie : Les maladies du chien

Cette page provient du site César & Félix
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.cesaretfelix.com/dossier-173-lymphome-chien.html

Le lymphome chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Le lymphome est la troisième forme de cancer la plus répandue chez le chien. Il s’agit d’un cancer du système lymphatique qui touche les glandes lymphatiques et plusieurs organes de son corps. Agressive, c’est une maladie invasive qui se développe rapidement et qui réduit l’espérance de vie du toutou faute de traitement adapté. Découvrez les caractéristiques, les causes et les signes cliniques de ce cancer, les traitements à envisager et les modes de prévention à mettre en place.

Qu’est-ce que le lymphome chez le chien ?

Le lymphome est une tumeur cancéreuse qui s’attaque au système lymphatique du chien. Il s’agit de la troisième forme de cancer la plus répandue chez l’animal. Le système lymphatique regroupe l’ensemble des lymphocytes des organes que sont les intestins, la moelle osseuse, la rate, ou encore les amygdales et autres glandes. En charge de la défense de l’organisme, le système lymphatique s’étend dans l’ensemble du corps. En conséquence, ces formes de cancers sont très invasives et très agressives. Malheureusement, l’espérance de vie du chien atteint est considérablement réduite en l’absence de traitement adapté et rapidement mis en place.

La cause d’un tel cancer est très difficile à identifier. Si certaines races sont prédisposées à développer ces tumeurs malignes, il faut savoir que les animaux affaiblis par une autre maladie ou un traitement particulier, ou encore vivant dans un environnement toxique ont des risques plus importants d’être concernés par le lymphome.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Il n’est pas toujours évident d’identifier un lymphome chez le chien, car les signes cliniques que l’animal malade présente sont communs à d’autres pathologies. Néanmoins, un toutou atteint par le lymphome peut présenter les symptômes suivants :

Quel diagnostic pour le lymphome ?

Pour diagnostiquer le lymphome et identifier la forme en cause, il est indispensable d’analyser l’organe touché ou les ganglions formés. Pour ce faire, le vétérinaire doit effectuer des prélèvements par le biais de ponctions ou de biopsies.

Ces analyses permettront d’identifier la forme de lymphome dont souffre l’animal. Le vétérinaire pourra ainsi estimer les chances de survie du chien et établir un protocole de traitement adapté.

Comment traiter le lymphome chez le chien ?

Il existe plusieurs formes de traitement en cas de lymphome.

La forme de lymphome et l’avancée de la maladie dans l’organisme du chien impactent directement la façon dont il répondra au traitement, ainsi que la forme et la durée de celui-ci. La mise en place d’un traitement adapté ne peut donc se faire sans l’analyse de la tumeur et la réalisation de plusieurs examens complémentaires (radiographies, échographies, analyses sanguines, etc.).

Les traitements classiques sont relativement bien tolérés et une rémission peut être espérée dans un délai variable qui peut atteindre 18 mois. La rémission signifie que les symptômes disparaissent complètement, mais elle ne permet que rarement d’atteindre une guérison.

Si les traitements sont généralement bien tolérés, il convient d’en prévenir les effets secondaires et de bien surveiller l’état de santé du chien et la réaction de son organisme par des analyses sanguines régulières. Si les effets secondaires sont trop importants, le dosage du traitement peut être réévalué. Néanmoins, des vomissements et une perte d’appétit ne sont pas rares.

Il faut toutefois savoir que la mise en place du traitement nécessite généralement une hospitalisation du chien, pour une durée d’au moins 24 heures. Si elle peut être difficile à vivre pour l’animal et ses propriétaires, elle est indispensable pour vérifier que celui-ci réponde correctement au traitement. Par ailleurs, ceci permet de collecter ses urines et ses selles dans la mesure où celles-ci peuvent contenir des éléments toxiques pour l’environnement en raison des rejets des traitements chimiques.

Peut-on prévenir le lymphome chez le chien ?

Il n’existe pas de moyen de prévention pour le lymphome chez le chien. Aucun vaccin ou médicament ne peut le protéger de cette forme de cancer répandue. En revanche, une bonne hygiène de vie peut aider à réduire le risque que l’animal ne tombe malade et développe un lymphome.

Il est donc recommandé d’offrir à son animal une alimentation de qualité, variée et équilibrée. Évitez les produits vendus en grande surface et préférez les croquettes et pâtées disponibles chez le vétérinaire ou en animalerie. Ces produits sont plus coûteux à l’achat, mais ils sont plus sains et plus nourrissants, dans la mesure où ils sont composés d’ingrédients de meilleure qualité. En conséquence, votre animal aura besoin de les consommer en moins grande quantité.

Veillez également à permettre à votre chien de se dépenser régulièrement par le jeu, des activités et des sorties extérieures.

Enfin, pensez à vous rendre chaque année chez le vétérinaire pour une visite de contrôle annuel et pour effectuer les rappels de vaccination de votre toutou en complément d’une administration régulière des antiparasitaires nécessaires. Prévenir le risque est un bon moyen d’éviter qu’il ne contracte une maladie qui affaiblirait son système immunitaire et augmenterait la probabilité qu’il développe un lymphome. C’est également un bon moyen de détecter toute anomalie de manière précoce grâce à un bilan de santé général. Un chien en bonne santé a moins de risque de développer un lymphome.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre