Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chat > Les races de chat > Le British Shorthair : caractère, origine et principaux problèmes de santé de ce chat

Le British Shorthair : caractère, origine et principaux problèmes de santé de ce chat

Le British Shorthair : ses problèmes de santé, choisir la bonne mutuelle pour ce chat

Tout en rondeur et douceur, le British Shorthair est un chat tendre, affectueux et patient. Calme et détendu, il est apprécié pour ses formes harmonieuses qui invitent à la tendresse et pour son beau poil court et épais. Cette race est toutefois sujette à plusieurs pathologies graves qui nécessitent des soins vétérinaires en urgence. Pour ne plus vous inquiéter, pensez à souscrire un contrat d’assurance santé adapté à ses besoins et à vos finances !

Le British Shorthair : caractéristiques et origine

Le British Shorthair est une race de chat originaire de Grande-Bretagne, comme le laisse deviner son nom qui signifie littéralement « Anglais à poil court ». S’il ressemble au beau Chartreux, c’est parce que les deux races ont des ancêtres proches. On lui trouve aussi quelques ressemblances avec ses cousins, dont le British Longhair au poil long, le Scottish Fold, écossais, et l’American Shorthair, présent aux États-Unis. C’est en 1871 que le British Shorthair est officiellement présenté et exposé au Crystal Palace de Londres. Il fallut néanmoins attendre 1979 pour qu’il soit reconnu par le LOOF.

Le British Shorthair mesure 30 cm en moyenne pour un poids oscillant entre 4 et 8 kg. Il possède un corps plutôt massif et musclé, avec une belle ossature. Son dos large et ses pattes épaisses en font un animal tout en rondeur, mais non gros. Son poil est court et dense avec un épais sous-poil, toutes les teintes étant acceptées. Sa tête est ronde et large, avec de grands yeux ronds et bien ouverts ainsi que des petites oreilles inclinées vers l’avant.

Le British Shorthair peut être à la fois très fidèle envers ses proches, comme plutôt indépendant. Tout dépend de la manière dont vous l’éduquez. Quoi qu’il en soit, il est d’un caractère doux et aimant, calme et paisible, délicat et gentil, tendre et réservé. Il apprécie très bien les enfants, même les plus petits envers qui il sait se montrer doux et patient. Plutôt curieux, il est aussi très intelligent et recherche le contact. Il appréciera la vie en appartement si vous l’y habituez tout petit, mais il préfère généralement disposer d’un accès libre à l’extérieur pour se dépenser et laisser libre cours à son instinct de chasseur.

Les principaux problèmes de santé du British Shorthair

S’il est de constitution plutôt robuste, avec une espérance de vie moyenne de 15 à 20 ans, le British Shorthair demeure un animal sensible à certaines pathologies, notamment en raison des mélanges qui ont été opérés entre plusieurs races pour lui donner vie.

  • La polykystose rénale : cette maladie génétique s’attaque aux reins de l’animal. Les premiers signes cliniques se manifestent entre l’âge de 3 et 10 ans. Le chat atteint de kystes empêchant le fonctionnement normal de ces organes sensibles est pris d’une forte soif et urine très souvent. Il perd l’appétit peu à peu, il se met à vomir, il a mauvaise haleine et il semble apathique. Malheureusement, cette maladie est mortelle et irréversible. En revanche, il est possible de réduire les souffrances du chat dans ses derniers instants à l’aide d’un traitement médicamenteux.
  • Les troubles cardiaques : le British Shorthair est très sensible du cœur et peut développer plusieurs pathologies cardiaques, raison pour laquelle il est urgent de consulter le vétérinaire sans attendre au moindre symptôme suspect (toux, murmure, troubles respiratoires, apathie, fatigue, essoufflement, etc.). La plus fréquente est la myocardiopathie hypertrophique. Il s’agit d’un épaississement du muscle cardiaque, le myocarde. L’animal atteint souffre d’arythmies et peut développer des œdèmes du poumon et/ou une thrombose. Il est important de consulter le vétérinaire très tôt pour confirmer la maladie à l’aide d’examens complémentaires et soulager l’animal avec un traitement médicamenteux adapté.
  • L’hémophilie de type B : cette maladie rare se caractérise par des hémorragies spontanées et parfois prolongées en cas de simple blessure.
  • Les calculs urinaires : les calculs se développent dans la vessie du chat qui souffre de grandes douleurs très violentes. Selon leur taille, les calculs peuvent présenter un danger grave, car s’ils obstruent l’urètre, l’animal ne pourra plus uriner et ses reins seront infectés. Dans ce cas, le décès survient en quelques jours, voire quelques heures. Au moindre symptôme, il est impératif de consulter le vétérinaire en urgence afin qu’il prescrive un traitement adapté et une alimentation spécifique destinée à dissoudre les cristaux et à prévenir leur reformation. Des examens complémentaires sont généralement à prévoir, voire une hospitalisation.

En outre, il est recommandé de surveiller le poil de votre chat après chaque sortie et de veiller à lui appliquer ses antiparasitaires régulièrement, car son poil dense attire les puces et les tiques qui adorent s’y cacher ! Surveillez également ses oreilles, qui sont souvent sujettes aux infections. Brossez-lui le pelage une fois par semaine, voire davantage pour bien démêler son sous-poil épais.

Enfin, surveillez le poids de votre chat, car le British Shorthair a tendance à grossir facilement. Pour ce faire, optez pour une alimentation de grande qualité, bien équilibrée et bien dosée. Votre vétérinaire pourra vous conseiller.

Pourquoi souscrire à une mutuelle santé pour son British Shorthair ?

Tout comme vous, votre petit compagnon a besoin de soins, car sa santé peut être mise en péril. Le British Shorthair est un chat robuste, mais qui demeure sensible à certaines maladies, dont des pathologies cardiaques et des problèmes rénaux graves. Dans les deux cas, il est impératif d’agir très vite en consultant le vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes. Attendre peut être fatal à votre matou ou bien entraîner la nécessité de traitements et examens lourds et coûteux. Malheureusement, trop de propriétaires hésitent encore à consulter par crainte de la facture dès lors qu’ils ne constatent pas de gravité visible!

Heureusement, de nombreux assureurs vous proposent de souscrire un contrat de mutuelle santé adapté aux besoins de votre British Shorthair. Le principe est simple : vous vous acquittez d’une petite cotisation mensuelle de quelques euros et vous profitez en retour d’une prise en charge totale ou partielle des frais de santé de votre chat. Ainsi, vous n’hésiterez plus à consulter au moindre doute, ce qui est essentiel pour préserver cette race fragile.

Notre comparateur de devis gratuit vous permet de recevoir 4 offres personnalisées. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance British Shorthair
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZcGK4S

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers