Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les maladies du chien > L’épilepsie chez le chien : symptômes, traitement et prévention

L’épilepsie chez le chien : symptômes, traitement et prévention

L’épilepsie chez le chien : symptômes, traitement et prévention

L’épilepsie est une maladie neuronale caractérisée par la survenue de crises convulsives répétées. Il en existe différentes formes et plusieurs origines. Si une crise en elle-même ne présente pas de danger pour le chien, à condition qu’elle dure moins de 5 minutes, c’est leur répétition qui peut nuire à sa santé. Découvrez les caractéristiques de cette maladie et les bons gestes à adopter au quotidien pour veiller au bien-être de votre toutou.

L’épilepsie chez le chien : une maladie aux causes multiples

L’épilepsie est une maladie qui touche le chien, mais aussi de nombreuses espèces animales et l’homme. Résultante de troubles du fonctionnement du cerveau, elle est caractérisée par la survenue de crises convulsives. Ces crises en elles-mêmes ne présentent pas un danger particulier pour le chien, mais leur répétition peut en revanche avoir des conséquences néfastes sur sa santé.

Les trois formes de l’épilepsie

L’épilepsie peut se présenter sous trois formes.

  • L’épilepsie essentielle ou primaire (forme idiopathique) : elle est due à un dysfonctionnement du cerveau et se manifeste chez les jeunes chiens entre 6 mois et 5 ans. Il est impossible d’en identifier la cause, mais elle semble génétique et affecte certaines races plus que d’autres.
  • L’épilepsie structurelle ou secondaire (forme intracrânienne et symptomatique) : cette forme peut survenir à tout âge et provoque des troubles de la coordination des mouvements. Elle peut être causée par une malformation, une tumeur, une inflammation ou encore un AVC.
  • L’épilepsie réactionnelle (forme extracrânienne et encéphalopathie réactive) : elle est liée à une anomalie du sang qui impacte le cerveau et peut résulter d’une intoxication, d’une insuffisance rénale ou hépatique, ou de crises hypoglycémiques.

La fréquence des crises

On distingue trois fréquences de crises.

  • Les crises isolées : une crise en 24 heures.
  • Les crises groupées : au moins deux crises en 24 heures.
  • Les crises continues : les crises se suivent, parfois sans reprise de conscience. Ce sont des cas d’urgence.

La phase de convulsions ne doit pas durer plus de 5 minutes. Si c’est le cas, il faut se rendre en urgence chez le vétérinaire le plus proche pour éviter la survenue de séquelles neurologiques irréversibles.

Les crises généralisées

Les crises dites généralisées sont la conséquence d’un dysfonctionnement du cerveau qui affecte l’ensemble du corps du chien.

  • Les crises généralisées convulsives (crises de « grand mal ») : si elles ne provoquent pas de souffrance, elles sont impressionnantes. L’animal perd conscience et chute sur le côté. Ses membres se raidissent et sa tête se rejette en arrière, puis il se met à agiter les pattes, à saliver et à être pris de secousses. Le chien récupère doucement après la crise, mais il peut être très fatigué pendant plusieurs jours.
  • Les crises généralisées non convulsives (crises de « petit mal ») : ces crises sont brèves et discrètes. L’animal peut chuter et perdre conscience pendant quelques secondes.

Les crises partielles

Les crises partielles ne touchent qu’une partie du cerveau et impactent donc l’animal de manière variée selon la zone concernée.

  • Les crises simples : le chien ne perd pas conscience, mais il peut être atteint de perte sensorielle ou de troubles nerveux sur une moitié du corps.
  • Les crises complexes : l’animal perd partiellement conscience, il semble déconnecté. Il peut être pris de mouvements ou de réactions involontaires.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

L’épilepsie peut évoluer avec le temps et se manifester de manières diverses. D’ordre général, les premières crises sont discrètes, parfois invisibles, mais elles s’intensifient au fil des années.

Voici les symptômes qui doivent vous alerter, sachant qu’une crise se découpe en trois phrases :

  • Avant la crise : le chien salive, se lèche, se déplace sans raison, urine, voire vomit. Il semble inquiet, stressé. Cette phase peut durer entre quelques heures et plusieurs jours.
  • La crise : l’animal convulse, se raidit et chute. Il est pris de mouvements involontaires, il tremble, gémit et peut se mettre à vomir et à aboyer frénétiquement. Cette phase dure 1 à 5 minutes.
  • Après la crise : épuisé, le chien reste immobile un moment avant de se relever péniblement. Il peut avoir encore quelques difficultés à bouger. Certains ont très faim ou soif et d’autres perdent temporairement la vue. Cette phase dure entre quelques minutes et plusieurs jours.

Une crise en elle-même n’est pas dangereuse, à condition qu’elle ne dure pas plus de 5 minutes. C’est la répétition des crises qui doit vous inquiéter. En outre, comme les crises sont rapides, il est rare que le vétérinaire puisse y assister. Pensez donc à noter tout ce que vous observerez pour l’aider dans son diagnostic.

Pour confirmer la maladie, le vétérinaire devra réaliser une analyse sanguine et la compléter, selon le résultat, d’une IRM, d’un scanner et/ou d’un électroencéphalogramme. Ces examens lui permettront d’identifier la cause et la forme de la maladie. En revanche, si aucune anomalie n’est constatée, il penchera pour une épilepsie essentielle.

Peut-on soigner l’épilepsie canine ?

La réponse n’est pas si simple. En effet, on ne guérit pas la maladie. Une fois qu’un chien est diagnostiqué épileptique, il sera malade à vie. En revanche, il est possible de lui permettre de mieux vivre avec.

L’épilepsie primaire peut toutefois être traitée. La mise en place d’un traitement adapté permet de réduire l’intensité, la durée et la fréquence des crises. L’animal devra le suivre jusqu’à son décès. Toutefois, il faut savoir que trouver le bon dosage peut être long et que le traitement devra être réajusté régulièrement au fil du temps. Ceci permettra néanmoins au chien de mener une vie quasiment normale.

Il est à noter que le traitement de l’épilepsie peut avoir d’importants effets secondaires. L’animal est généralement somnolent, il peut être atteint de faiblesse musculaire, voire être sujet à une intoxication du foie. Il est donc indispensable de consulter régulièrement le vétérinaire pour effectuer des tests de contrôle sanguins.

Votre animal peut vivre très longtemps tout en étant épileptique. Toutefois, il faudra être vigilant et veiller notamment à adopter les bons gestes en cas de crises pour éviter qu’il se blesse.

Est-il possible de prévenir la pathologie ?

Il n’est pas forcément possible de prévenir la maladie, mais vous pouvez adopter les bons gestes pour bien gérer les crises.

Comment agir pendant la crise ?

Pendant une crise, ne paniquez pas et gardez votre calme. N’intervenez pas, ne touchez pas votre animal. Il ne peut pas avaler sa langue donc ne prenez pas le risque d’être mordu. Éteignez les lumières et toutes les sources de stimuli (TV, radio, écrans, etc.). Éloignez les enfants et restez seul avec votre animal dans la pièce en veillant à y maintenir le calme. Éloignez de votre chien tous les objets susceptibles de le blesser pendant la crise.

Si possible, filmez la scène pour la montrer à votre vétérinaire. Et surtout, chronométrez la crise. Si elle dure plus de 5 minutes ou si plusieurs se suivent sans pause, rendez-vous immédiatement chez le vétérinaire.

Comment agir au quotidien avec un chien épileptique ?

Au quotidien, il vous faut apprendre à vivre avec un chien malade. Évitez-lui toute source de stress, de fatigue et de chaleur. Instaurez au maximum le calme à la maison et mettez en place un planning fixe pour les heures de sorties et de repas. Votre animal se sentira moins bouleversé par le changement.

Pensez à bien lui administrer son traitement chaque jour, à heure fixe et sans arrêt. Enfin, continuez de surveiller chaque crise et notez si possible leur durée et tout élément important.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : zQKt8K

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers