Vous êtes ici : Guide de l'assurance pour animaux de compagnie > Assurance Chien > Les races de chien > Le Dogue du Tibet : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Le Dogue du Tibet : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Le Dogue du Tibet : caractère, origine et principaux problèmes de santé de cette race

Élégant malgré son gabarit de géant, le Dogue du Tibet est un chien rustique, excellent gardien et un bon animal de compagnie. C’est toutefois un toutou relativement indépendant et peu porté sur les témoignages d’affection, mais il est très fidèle et il aime partager des activités avec sa famille adoptive. S’il est robuste et solide, sa santé peut être fragilisée par certaines maladies. Découvrez nos solutions pour prendre soin de lui sans inquiétude pour vos finances.

Le Dogue du Tibet : caractéristiques et origine

Le Dogue du Tibet, ou Mastiff Tibétain, est un magnifique chien originaire de Chine. C’est un animal de caractère, capable de résister aux difficultés du climat de haute montagne et un gardien hors pair. L’histoire de ce géant est intéressante et remonte très loin, puisqu’il est mentionné dès l’Antiquité, notamment par Aristote en personne. On retrouve également sa trace dans les récits de Marco Polo qui put observer ce gardien des monastères tibétains et constater son usage comme chien des bergers nomades en Himalaya. C’est en 1847 que le premier Dogue du Tibétain posa une patte en Europe ; ce fut un mâle offert à la Reine Victoria, cadeau du vice-roi des Indes. Son fils Édouard VII en fit importer deux en Angleterre et ce fut ainsi que ce chien séduisit les Européens.

Ce toutou géant mesure 61 à 71 cm pour un poids oscillant entre 64 et 82 kg. Il est doté d’un pelage épais, long et droit et d’un abondant sous-poil. Sa robe est le plus souvent de couleur noire et peut avoir quelques traces couleur fauve. Certains individus présentent toutefois un pelage bleu ou doré. Sa large tête épaisse est bien proportionnée, avec yeux écartés et sombres et des oreilles triangulaires et tombantes. Son corps puissant et musclé se termine par une queue touffue et portée haut.

Le Dogue du Tibet est un animal très protecteur envers ses proches. Fidèle et loyal, il défend naturellement son territoire et sa famille contre tout étranger. C’est tout de même un animal indépendant et son caractère affirmé couplé à sa masse volumineuse n’est pas le plus sécurisant pour les jeunes enfants. C’est en effet un chien peu affectueux et peu joueur qui peut facilement s’agacer s’il est trop sollicité par les plus petits. Il est indispensable de le sociabiliser et de l’éduquer dès son plus jeune, avec fermeté et bienveillance. De même, pour qu’il tolère la présence d’autres animaux, il est important de l’y habituer au plus tôt.

Ce grand chien a besoin d’espace pour s’épanouir et se dépenser. La vie en appartement n’est pas pour lui. Il est préférable de l’élever à la campagne ou dans une maison dotée d’un grand jardin. Il est important de l’occuper et de lui permettre de se défouler à l’occasion d’activités diverses.

Les principaux problèmes de santé du Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet est un grand toutou très robuste, habitué à résister à des conditions difficiles, notamment aux grands froids, mais cela n’empêche pas que cette race puisse être touchée par certaines affections et fragilités.

  • La dysplasie de la hanche : cette affection touche de nombreuses races de chiens de grande et de moyenne taille. Elle est due à un relâchement des ligaments de l’articulation qui entraîne un frottement de la tête du fémur dans la cavité du bassin. L’irritation provoque une boiterie, puis l’animal peine de plus en plus à se déplacer. Sans soins appropriés, le chien développe une arthrite rapidement invalidante et très douloureuse. Seule la chirurgie permet de soigner cette pathologie, mais l’opération est très onéreuse (5 000 à 8 000 euros par hanche). Pour la prévenir, il est recommandé d’éviter tout effort physique intense et prolongé.
  • L’épilepsie : cette maladie est liée à un dysfonctionnement des cellules du cerveau. Son origine peut être multiple et elle se caractérise par la survenue de crises impressionnantes. L’animal perd conscience, tombe, se raidit, puis est victime de mouvements convulsifs involontaires. Une crise en elle-même ne présente pas de danger, mais c’est la répétition de celles-ci qui peut compromettre la santé du chien. S’il est impossible de guérir l’épilepsie, il existe des traitements à vie qui permettent de réduire la fréquence, la durée et l’intensité des crises. En parallèle, il est indispensable d’adopter les bons gestes pour veiller à la protection du chien pendant leur survenue.
  • La démodécie : il s’agit de la gale folliculaire, une maladie parasitaire qui touche essentiellement les jeunes chiens. Elle est due à un acarien naturellement présent dans les glandes et les follicules pileux du chien, le Demodex, et dont le contrôle est anormalement réduit, ce qui provoque leur multiplication. En résultent des réactions épidermiques importantes, comme des rougeurs et irritations, des pertes de poils et du prurit. Le traitement est long et doit être scrupuleusement suivi. En outre, les rechutes sont fréquentes, mais il est possible de soulager rapidement les symptômes de la maladie.
  • La neuropathie hypertrophique : cette pathologie neurologique se manifeste par des troubles de la coordination des mouvements. L’animal présente des difficultés pour se déplacer et pour se maintenir debout. Malheureusement, il n’existe pas de traitement pour la guérir.

Pourquoi souscrire à une mutuelle santé pour son Dogue du Tibet ?

Malgré sa robustesse et sa bonne santé, le Dogue du Tibet peut développer certaines maladies. Il est important de veiller à son bien-être en consultant le vétérinaire au moindre symptôme suspect. C’est en effet la prévention et la prise en charge rapide qui sont les clés d’une bonne santé. Malheureusement, encore trop de propriétaires hésitent à consulter ou attendent que les signes cliniques soient trop importants. Outre le fait que la santé de l’animal est fragilisée, cette tendance entraîne une hausse des coûts des soins, qui sont en effet plus conséquents, et peut parfois conduire à des euthanasies évitables.

Pour prendre soin de votre Dogue du Tibet sans vous inquiéter pour votre budget, il est possible de souscrire un contrat de mutuelle santé. Plusieurs formules sont proposées par les compagnies d’assurance afin de vous permettre de répondre à la fois à vos capacités financières et aux besoins de votre toutou. Le principe est simple : vous versez une cotisation mensuelle plus ou moins élevée selon la formule choisie et vous bénéficiez en retour d’un remboursement de certains ou de tous vos frais vétérinaires, à un taux évoluant entre 50 et 100 %.

Notre comparateur de devis est un outil efficace et gratuit à votre disposition. Simple, pratique et sans engagement, il vous permet de recevoir 4 offres personnalisées en seulement quelques minutes. À vous de faire ensuite le meilleur choix.

Crédit photo : Sasni

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Animaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : bhkjSk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers