Les vers chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Date : 29/05/2020 - Catégorie : Les maladies du chat

Cette page provient du site César & Félix
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.cesaretfelix.com/dossier-164-lesvers-chat.html

Les vers chez le chat : symptômes, traitement et prévention

Les vers sont des parasites fréquents chez le chat. On distingue les vers plats et les vers ronds. Leur présence dans l’organisme du chat peut avoir de graves conséquences sur sa santé, raison pour laquelle il est important de veiller à bien le vermifuger régulièrement et à consulter le vétérinaire en cas d’infestation. Découvrez les symptômes à surveiller, la prévention à mettre en place, les traitements possibles ainsi que les bons gestes à adopter pour protéger votre petit compagnon au quotidien.

Qui sont les vers présents chez le chat ?

Chez le chat, on peut rencontrer deux catégories de vers : les vers ronds et les vers plats.

Les vers ronds

Les vers ronds sont les plus fréquents. Ils peuvent infester les chatons d’une chatte en gestation ou d’une mère allaitante. Ces vers sont mauvais pour la santé, car ils se nourrissent dans l’organisme du chat. Longs d’une vingtaine de centimètres en moyenne, ils provoquent des diarrhées, des vomissements, des ballonnements, des constipations et autres troubles digestifs, mais également une grande fatigue et parfois des atteintes neurologiques et des retards de croissance.

Parmi ceux-ci, on peut citer les ascaris, des endoparasites transmis par le lait maternel aux chatons, mais aussi les trichocéphales et les ankylostomes.

Les vers plats

Ces grands vers peuvent atteindre 80 cm de long et se décomposent en plusieurs segments contenant des œufs. Ils contaminent le chat lorsque celui-ci ingère une puce en faisant sa toilette ou des aliments crus ou pas assez cuits, notamment la viande et le poisson. Ils provoquent également des diarrhées, mais surtout une grande fatigue et un affaiblissement général couplé à une perte de poids, car ils se nourrissent des nutriments avalés par le chat avant même que l’organisme de ce dernier ne les ait assimilés. Le fait que le vers se nourrisse ainsi au détriment du chat provoque d’importantes carences en nutriments essentiels.

Les ténias, ou vers solitaires, sont des vers plats qui se démultiplient et se fragmentent en plusieurs morceaux afin de coloniser l’organisme du matou infecté.

Quels sont les symptômes en cas de contamination du chat par des vers ?

Lorsqu’un chat est contaminé par des vers, il peut présenter les symptômes suivants :

Au moindre symptôme suspect, consultez votre vétérinaire sans attendre. En effet, la présence de vers n’est pas sans conséquence sur la santé du matou. Il est important de mettre rapidement un traitement adapté en place. Plus la prise en charge sera précoce, moins les soins seront longs et coûteux.

Quel traitement et quelle prévention contre les vers chez le chat ?

Le traitement et la prévention des vers chez le chat reposent sur les mêmes produits. Pour ce faire, il est impératif de traiter son chat à l’aide de vermifuges et d’antiparasitaires de manière préventive et curative.

En mettant très tôt en place le programme de vermifugation, l’animal est préservé de tout risque de développement de vers et évite la contamination des humains qui font partie de son environnement. Il faut savoir que certains chats sont plus sensibles et qu’ils développeront plus de vers que les autres. Un traitement régulier est donc indispensable.

Quelle fréquence pour le vermifuge ?

Un chaton doit être vermifugé tous les mois à partir de l’âge de 2 semaines et jusqu’à l’âge de 6 mois. Un chat adulte doit être vermifugé 2 à 4 fois par an. L’administration du traitement doit être régulièrement espacée pour être efficace, c’est-à-dire tous les 3, 4 ou 6 mois. En revanche, les chattes gestantes doivent être vermifugées comme les chatons, mais aussi quelques jours avant la mise bas et deux semaines après celle-ci.

Quel vermifuge donner à son chat ?

Le vermifuge existe sous plusieurs formes :

Achetez votre produit en pharmacie ou chez votre vétérinaire, mais pas en grande surface, car les traitements ne sont pas efficaces ou trop agressifs pour l’animal. Il est impératif de bien respecter les besoins uniques de votre chat, mais aussi son âge et son poids.

Les bons gestes pour réduire le risque de contamination

Pour éviter une contamination de votre chat et des membres du votre foyer, voici les bons gestes à adopter :

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre