Devis assurance animaux (chien, chat) : quels points vérifier ?

Date : 21/07/2020 - Catégorie : Conseils et Dossiers

Cette page provient du site César & Félix
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.cesaretfelix.com/dossier-172-devis-assurance-animaux-chien-chat.html

Devis assurance animaux (chien, chat) : quels points vérifier ?

Vous souhaitez souscrire un contrat d’assurance santé pour votre chien ou votre chat ? Afin de faire le bon choix, il est recommandé d’effectuer plusieurs devis détaillés et de les comparer. Voici les points qu’il vous faudra vérifier afin d’éviter les mauvaises surprises et d’opter pour la formule au meilleur rapport qualité/prix.

Quel est le principe d’une assurance pour animaux ?

L’assurance santé pour animaux fonctionne plus ou moins comme les mutuelles pour humains. Le propriétaire de l’animal choisit une formule qui lui correspond auprès d’une compagnie d’assurance. Il existe plusieurs types de prises en charge des soins :

Une fois que le propriétaire a choisi la formule qui lui convient et signé le contrat, il doit s’acquitter d’une cotisation annuelle répartie le plus souvent en prélèvements mensuels. Le coût de la cotisation varie en fonction de la gamme de formule choisie et de chaque compagnie d’assurance.

Lorsque l’animal consulte le vétérinaire, le propriétaire remet une feuille de soins au praticien, que son assureur lui aura préalablement fournie. Après avoir réglé le montant des soins, il adresse la feuille de soin et une facture détaillée à son assureur pour bénéficier d’un remboursement à hauteur du taux prévu dans son contrat. Il reçoit ensuite le virement sur son compte bancaire dans un délai plus ou moins important.

Quels sont les points à vérifier dans un devis d’assurance pour animaux ?

Avant de vous engager dans un contrat d’assurance pour votre petit compagnon, il est recommandé de réaliser plusieurs devis comparatifs. Ceux-ci vous permettront de comparer les avantages et les garanties offerts par une formule, tout en vous assurant que son prix présente un bon rapport qualité/prix.

Afin d’être assuré de faire le bon choix, voici les points qu’il vous faudra impérativement vérifier au sein des devis que vous recevrez.

Le taux de remboursement

Soyez attentif au taux de remboursement proposé par les devis. Pour les formules basiques, ils oscillent généralement entre 50 et 70 %, entre 70 et 90 % pour les formules intermédiaires et entre 90 et 100 % pour les offres premium. Toutefois, vérifiez que vous comparez des devis qui vous proposent un taux égal afin d’opter pour une formule plus avantageuse.

Les soins concernés par la prise en charge

Le taux de remboursement est un point important puisqu’il vous permettra de connaître le montant qui vous sera reversé par l’assureur. En revanche, les soins concernés le sont au moins tout autant, car les formules ne prennent jamais en compte l’intégralité de vos dépenses vétérinaires et d’une compagnie d’assurance à l’autre, deux formules de même catégorie peuvent grandement varier.

Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez l’intégralité des soins pris en charge dans le cadre des formules étudiées. Sachez que vous avez en outre la possibilité d’ajouter des options si les soins couverts ne sont pas suffisants, notamment concernant la prévention, la pharmacie, l’identification, la stérilisation et la castration, etc. Ces options peuvent être intéressantes, même si elles entrainent un surcoût, et parfois plus avantageuses que de payer pour des soins dont votre animal n’aura jamais l’utilité en souscrivant une formule supérieure.

Le délai de carence

Le délai de carence est la durée qui s’étend entre la date de signature de votre contrat d’assurance animaux et le début de la prise en charge de votre petit compagnon. Ce délai peut durer entre quelques jours et plusieurs semaines selon les compagnies d’assurance et la formule choisie. Soyez attentif à ce détail, car votre animal ne sera pas couvert pendant cette période, même si le contrat est signé.

Ce délai de carence est un moyen qu’ont les assureurs de se protéger des propriétaires d’animaux qui souscriraient une assurance en vue de soins très coûteux ou pour un animal malade.

Le délai avant remboursement

Le délai avant le remboursement est la durée qui s’étend entre le paiement au vétérinaire au moment des soins et le versement du remboursement de ces mêmes soins sur votre compte bancaire. Au sein de certaines compagnies d’assurance, le délai est très court et ne dépasse pas une semaine, le temps que la demande de remboursement et les pièces justificatives soient reçues, validées et traitées. Mais chez d’autres assureurs, ils peuvent prendre plusieurs semaines, ce qui peut être très difficile à assumer pour des ménages à faible revenu ou en cas d’imprévu.

Le plafond annuel de remboursement

Le plafond annuel de remboursement est un montant maximal de remboursement de soins dont le signataire peut bénéficier chaque année. Il oscille le plus souvent entre 1 000 et 3 000 euros selon les formules et les compagnies d’assurance. Ce plafond signifie que si vous dépassez son montant en matière de soins au cours de l’année, le reliquat ne vous sera pas remboursé et restera à votre charge pour l’année en cours.

Le montant de la franchise

La franchise est une somme que l’assureur prélève chaque année. Elle est souvent justifiée comme étant liée aux frais de dossier et de traitement, comme dans le cadre des assurances auto. Ce montant est le plus souvent déduit du remboursement du ou des premiers soins de l’année.

Certaines compagnies d’assurance n’appliquent pas de franchise, ce qui est un avantage. En effet, lorsqu’un animal est jeune et en bonne santé, son propriétaire ne consulte généralement que dans le cadre de la visite de contrôle annuelle. Or, lorsque le montant de la franchise est supérieur au prix de cette consultation, le maître ne bénéficie d’aucun remboursement dans l’année.

Les motifs d’exclusion

Vérifiez toujours les motifs d’exclusion de votre contrat d’assurance animaux. Ceux-ci doivent être impérativement spécifiés dans les devis que vous demanderez. En effet, certaines compagnies refusent d’assurer certaines chiens ou chats en fonction de leur âge (pas avant 2 à 3 mois et pas au-delà de 7 à 10 ans), de leur race (fragilités génétiques, etc.), de leur lieu de vie, etc. Pour éviter les mauvaises surprises, détaillez ces points avant de vous engager.

Les conditions de fin de contrat

Il est important de connaître les conditions de fin de contrat avant de vous engager vers une formule ou une autre. Vous pouvez en effet être amené un jour à mettre fin à votre contrat, quelle qu’en soit la raison. Dans la plupart des compagnies, vous devez demander à mettre fin à votre contrat au moyen d’une lettre recommandée avec accusé de réception au moins deux mois avant la date d’échéance du contrat, qui est, selon les compagnies, fixée à la date de signature ou au 31 décembre de l’année en cours.

Soyez vigilant, car certaines compagnies ajoutent des termes qui freinent cette fin de contrat, notamment des frais ou des interdictions pendant plusieurs années, etc.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre